Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Austral vole au secours d’Air Madagascar

Un rapprochement entre les deux compagnies était dans les tuyaux depuis plusieurs mois, il est désormais officiel avec la signature d’un partenariat qui prépare l’entrée de la compagnie privée dans le capital de l’opérateur national malgache.

C’est dans le Palais d’Etat d’Ambohitsohohitra, qui abrite la présidence de la République malgache, que Marie-Joseph Malé, le président directeur général d’Air Austral, a signé un partenariat qualifié de stratégique avec le président de la République de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, et Didier Robert, le président de la région La Réunion.

L’accord signé prépare l’entrée d’Air Austral dans le capital d’Air Madagascar, à hauteur de 49%. La compagnie privée proposera un directeur général à l’Etat malgache, qui nommera le président du conseil d’administration. Derrière ce rapprochement, qui sera définitif lors de la signature du pacte d’actionnaires prévue à la fin octobre, c’est le sauvetage d’Air Madagascar qui est en jeu.

17 appareils en activité d’ici 2023

En effet, la compagnie malgache est en mauvaise posture depuis plusieurs années. Air Austral, elle, a bouclé un quatrième exercice consécutif dans le vert et devra déployer son savoir-faire opérationnel au service d’Air Madagascar. Le plan prévoit notamment un redressement de la compagnie sur 10 ans, décomposé en deux phases différentes.

Pendant les trois premières années, la priorité sera mise sur la refonte des fondamentaux et la restructuration de la compagnie. Sur la période restante, Air Madagascar devrait voir sa flotte enrichie de nouveaux appareils (passant de 10 actuellement 17 d’ici à 2023) et son maillage étendu avec l’ouverture de nouvelles lignes. Air Austral devrait investir jusqu’à 40 millions de dollars pour redresser la compagnie malgache.

D’ici à trois ans, Air Madagascar prévoit donc d’engranger 420 millions de dollars de chiffre d’affaires.