Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aéronautique : ce qu’il faut retenir du Bourget

Air France a commandé 25 appareils, et Easyjet 135. Le salon du Bourget a vu les commandes s'envoler pour Airbus, sur fond d'innovations pour l'avion de demain.  

  • L’éternelle bataille Airbus-Boeing

Comme à chaque édition, Boeing et Airbus (EADS) ont annoncé avec fierté leurs commandes. C'est l'avionneur européen qui a fini cette fois-ci la course en tête, avec près de 70 milliards de dollars de commandes, contre 60 milliards pour Boeing. Les commandes fermes de l'avionneur européen s’élèvent 39,3 milliards de dollars (241 appareils), contre 38 milliards pour Airbus (302 appareils).

  • Air France achète 25 appareils, easyJet 135

Air France-KLM a confirmé une commande de 25 long-courriers Airbus A350-900, pour 7,2 milliards de dollars, assortie d’une option de 25 exemplaires supplémentaires. Les appareils devraient entrer en service en 2017.

De son côté, EasyJet a commandé 135 A320 dont 100 exemplaires du nouveau A320neo à Airbus, pour un montant de 11,9 milliards de dollars.

Chez Boieng, les plus gros contrats proviennent de Ryanair -175 appareils pour 15,6 milliards- mais aussi Singapore Airlines (8,7 milliards de dollars) et Tui Travel (6,1 milliards de dollars).

  • Le classement annuel de Skytrax

Le classement Skytrax, réalisé d’après les avis de 18 millions de passagers sur des critères comme la qualité du check-in, la propreté des cabines, ou encore la nourriture à bord, fait la part belle aux compagnies du Golfe en 2013.

Emirates a été désignée meilleure compagnie aérienne, toutes catégories confondues, Ethiad meilleure première classe et Qatar Airways meilleure classe affaires. Le reste du top 10 est occupé par des compagnies asiatiques comme Singapore Airlines, ANA, Cathay Pacific Airways ou encore Asiana Airlines.

  • Des innovations pour l’avion de demain

EADS a annoncé la signature d’un accord de partenariat de recherche avec le groupe allemand Siemens pour développer, sur le long terme, des systèmes de propulsion électriques hybrides pour hélicoptères et avions. Il a également présenté plusieurs concepts dont l'e-fan, un démonstrateur d'avion-école biplace électrique développé en coopération avec Aero Composite Saintonge (ACS).

De leur côté, Safran et Honeywell ont  effectué une démonstration de "green taxi". Grâce à des moteurs électriques placés dans les trains d'atterrissage, l’avion peut rouler sur le tarmac sans moteur ni carburant.

  • Une organisation qui pèche sur les déchets

La SIAE, qui organise le salon du Bourget, s’est engagée dans la "mise en place d’un système de management responsable, applicable sur l’ensemble du cycle de vie du salon, selon la norme ISO 20 121". "Des actions visant à réduire les impacts environnementaux ont également été entreprises sur les transports, l’énergie, les déchets ou encore la construction des aménagements", explique le site web.

La gestion des déchets apparaît pourtant loin d’être optimale, notamment sur un point essentiel : les indications sur le tri (cartons et papiers ou autres déchets) étaient placées sur le couvercle de chaque poubelle. Ces derniers étant relevés dans la plupart des cas, impossible d’identifier la poubelle adaptée. Les visiteurs, comme le personnel chargé des déchets, ont donc largement mélangé les déchets recyclables et non-recyclables dans au moins une dizaine de poubelles inspectées…

 

L'e-fan a été développé en 18 mois par EADS avec Aero Composite Saintonge (ACS) :

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique