Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Accident de montgolfière : le pilote condamné à 6 mois avec sursis

Un pilote de montgolfière, jugé mardi pour un accident qui avait coûté la vie à une septuagénaire le 19 août 2012, a été condamné mardi à Blois à 6 mois de prison avec sursis et 1.000 euros d'amende.

Une passagère de 72 ans est décédée quelques minutes après un atterrissage mouvementé, et trois autres personnes blessées. Comme cela se produit parfois en montgolfière, le ballon a rebondi une première fois très violemment, entraînant l’éjection de la victime, dont la tête a été heurtée par la nacelle.

Venus célébrer un anniversaire de mariage, 32 passagers ont pris bord à bord du ballon d’une envergure de 40 mètres. Ils étaient sous la responsabilité du pilote chevronné et de son épouse, hôtesse de la montgolfière la plus grande immatriculée au monde.

Manque de place et de vigilance

"On ne vous reproche pas une erreur de pilotage mais de ne pas avoir pris toutes les précautions pour assurer la sécurité de vos passagers", a précisé la présidente du tribunal correctionnel de Blois, Maggy Deligeon, rapporte l'AFP. Un document de la direction de la sécurité de l'aviation civile évoque "un manque flagrant de place" et estime que le pilote aurait dû emmener moins de passagers.

La victime, apparemment corpulente, aurait eu du mal à s’accroupir avant le rebond fatal, selon un témoin. Le tribunal a jugé que le pilote aurait dû repérer ce risque potentiel avant le décollage. Après l’accident, le matériel a été mis hors de cause et retourné à la société Air Magic, qui continue d’exploiter sa montgolfière.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique