Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

A380 : encore un an de retard !

Pour la troisième fois, Airbus a décalé son calendrier de livraison, qui affiche désormais près de deux ans de retard. Ces nouveaux délais seront cependant variables pour les 16 compagnies aériennes clientes, qui ont commandé un total de 159 unités du plu

 

C’est une mauvaise nouvelle pour la quinzaine de compagnies clientes de l’A380, le nouvel avion vedette d’Airbus, qui peut transporter jusqu’à 840 passagers. Un troisième retard de livraison a été annoncé hier, ce qui porte à près de deux ans le dérapage des délais. Les retards seront cependant différents, entre six mois et un an, pour les 16 compagnies aériennes clientes de ce programme. L’attente supplémentaire pour Emirates est ainsi annoncée de 10 mois, avec une première livraison désormais fixée en août 2008. Le transporteur dubaïote doit recevoir 43 appareils sur les 159 commandés à ce jour à Airbus.

Hier, un conseil d’administration d’EADS, maison mère d’Airbus, devait valider le nouveau calendrier de livraison de cet appareil et mesurer l’impact financier de ces nouveaux délais, qui seront indemnisés. Plusieurs compagnies, comme Emirates et Singapore Airlines, critiquent désormais ouvertement ces dérapages par rapport au calendrier initial, qui limitent leur développement. Des contrats d’appareils en leasing devront être prolongés et la mise à la retraite de certains Boeing 747 repoussée, précise Singapore Airlines, qui espérait gagner 100 sièges supplémentaires sur chaque vol Singapour-Londres grâce à la mise en service de ses A380.

Air France, qui prévoyait la mise en service du premier de ses dix appareil à l’été 2008, a également annoncé hier le report jusqu’au printemps 2009 de l’arrivée de son premier avion. La compagnie prévoit d’ores et déjà de retarder les dates de sorties d’appareils plus anciens pour poursuivre la croissance de son offre. Lufthansa qui a commandé 15 appareils hérite d’un calendrier équivalent à sa concurrente française, Airbus l’ayant également informé d’un retard de livraison d’un an. Enfin, Virgin Atlantic ne se fait plus beaucoup d’illusions, estimant désormais que le premier de ses six appareils ne sera pas mlis en service avant 2009.
Compte tenu de ces retards, plusieurs syndicats d’Airbus estiment que la chaîne d’assemblage de l’A380 pourrait être arrêtée ou au moins fortement ralentie pendant un certain temps.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique