Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

A La Réunion, le Piton de la Fournaise est entré en éruption

Démarrée le 27 avril 2018, l’éruption au Piton de la Fournaise en est à sa troisième journée consécutive.

Le volcan de La Réunion est entré en éruption vendredi à 23h50 (21h50 à Paris) pour la deuxième fois de l’année, a-t-on appris auprès de la préfecture. Le magma est arrivé en surface après une crise sismique qui a débuté trois heures et demie plus tôt.

La faille éruptive s’est ouverte sur le flanc sud du volcan à l’intérieur de l’Enclos, la caldera centrale du volcan. La zone totalement inhabitée et le phénomène ne présente aucun danger pour la population, rappelle l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF).

Un volcan stable dimanche

La précédente éruption avait eu lieu le 3 avril. Elle n’avait duré que quelques heures. Situé dans le sud-est de La Réunion, le Piton de la Fournaise est l’un des plus actifs au monde. Il est entré en éruption à une quinzaine de reprises au cours des dix dernières années.

L’intensité du volcan est restée relativement stable ce dimanche. « Seules quelques fluctuations de faibles amplitudes ont été observées, et sont à mettre en relation avec des modifications morphologiques au niveau du site éruptif (édification de cônes volcaniques) » indique l’OVPF.

Comment voir l’éruption ?

Le spectacle attire régulièrement des milliers de personnes, des touristes mais également des habitants de La Réunion qui sont très attachés au Piton de La Fournaise. Pour les personnes intéressées, le spectacle est visible depuis le sentier du Piton de Bert. Il faut compter environ 1h30 de marche depuis le Parking Foc-Foc pour parvenir jusqu’au point de vue.

Le temps de ce lundi matin n’est pas très favorable, mais les nuages devraient disparaître  cet après-midi, et permettre de profiter du spectacle.

L’accès du public à l’enclos Fouqué, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’aéronefs dans la zone du volcan, sont interdits jusqu’à nouvel avis.  Le sentier du Nez Coupé de Sainte-Rose est également interdit à la circulation pédestre à partir du Piton Partage, en raison d’un danger réel d’effondrement depuis l’éruption du 3 avril.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique