Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

71% des vacanciers votent pour la France

L’institut BVA a enquêté afin de connaître les intentions de départ des Français cet été. Résultat : six Français sur dix comptent effectuer un voyage ou une escapade d’au moins une nuit en juillet et en août. Parmi eux, 71% partiront en France, la région

 

Comme en 2006, 60% de nos compatriotes ont l’intention de s’oxygéner plus ou moins loin de leur domicile, au minimum une nuit. La plupart de ces candidats aux vacances (71%) partiront en France métropolitaine, notamment dans la région PACA, alors que 26% préfèreront quitter l’Hexagone. Parmi ceux qui plébiscitent l’étranger, près de 70% ont choisi l’Europe. Leurs pays de prédilection demeurent inchangés : l’Espagne, l’Italie, le Portugal et la Grande-Bretagne. Le Maroc gagne quant à lui six points par rapport à 2006. Une progression surprenante, dans la mesure où le Royaume chérifien était à fin mai en retard de 26% chez les voyagistes (en nombre de réservations, cf Association de tour-opérateurs/Ceto). Par conséquent soit les Français attendent la toute dernière minute pour concrétiser leur projet d’été, soit ils réservent sans passer par un voyagiste, en direct notamment. La première hypothèse est probable, puisque 31% des candidats au voyage déclarent ne rien organiser à l’avance. Mais la deuxième aussi.

Autre conclusion pointée par l’enquête de BVA : le bouche-à-oreille demeure la source de renseignements numéro un (27%).  Internet s’impose comme le second vecteur d’information (22%), et même le premier quand l’on isole les seuls séjours marchands (38%). Concernant les séjours à l’étranger, 20% des partants continuent de s’informer par une agence de voyages ou un tour-opérateur. 24% des personnes interrogées comptent réserver directement auprès du fournisseur. 24% souhaitent boucler leur projet sur le web (21% pour la destination France, 32% pour les départs à l’étranger). 19% des partants à l’étranger envisagent de recourir à une agence.

Enfin, les principales raisons de non départ évoquées pour un long séjour sont logiques : le manque de moyens financiers, les contraintes professionnelles ou les soucis de santé.

Tous ces résultats proviennent d’une enquête réalisée par BVA auprès d’un échantillon représentatif de la population française (2011 personnes).

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire