Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

65,4% de taux d’occupation dans les hôtels français

Le taux d'occupation des chaînes hôtelières françaises est stable sur les huit premiers mois de l'année, par rapport à la même période de l'an dernier, du fait de la situation économique qui a pesé sur le tourisme d'affaires et sur le pouvoir d'achat de la clientèle loisirs.

Le cabinet d'audit KPMG a réalisé sa 36e étude du secteur hôtelier grâce à un panel de 3 000 hôtels (sur 16 000 au total en France) hébergeant 232 751 chambres, soit 45,1% du parc homologué.

La météo a déprimé les Français

A fin août, le taux d'occupation ressort à 65,4%, stable comparé aux huit premiers mois de 2012, pénalisé par la crise économique qui pèse sur les clientèles affaires et loisirs, mais aussi les conditions climatiques qui ont eu un effet négatif sur l'activité générée par les Français.

La contre-performance de la clientèle française a cependant été partiellement compensée par une augmentation des touristes étrangers particulièrement en zone urbaine, indique KPMG.

Par catégorie, les 2 et 3 étoiles ont vu leur taux d'occupation grimper de 1,7 et 1,3 point respectivement, tandis qu'il grignotait 0,3 point pour les 4 étoiles et perdait 2,4 points pour le segment 0/1 étoile.

Des capacités à la hausse

Cette baisse s'explique "par la hausse du nombre de chambres", selon Stéphane Botz, responsable du pôle tourisme-hôtellerie-loisirs de KPMG.

En revanche, le prix moyen a progressé sur tous les segments (de +2,9% pour le 5 étoiles à +5,9% pour 0/1 étoile). Une hausse qui devrait être encore plus marquée l'an prochain avec la TVA, qui doit passer de 7% à 10% au 1er janvier 2014.

Conjugué à une forte concurrence européenne et au développement d'hébergements alternatifs, cela laisse présager un "niveau d'activité incertain" l'an prochain.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique