Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

25 % de hausse des prix dans l’hôtellerie pour la Coupe du monde de rugby

L’évènement sportif devrait générer 200 000 nuitées supplémentaires.

 

La Coupe du monde de rubgy, qui se déroulera à partir du 7 septembre dans dix stades français ainsi qu’en Grande-Bretagne, ne devrait pas engendrer plus de 200 000 nuitées hôtelières au total, soit la moitié des 400 000 nuitées comptabilisées lors de la Coupe du monde de football de  1998. C’est ce qu’a annoncé Jean-Louis Zévaco, directeur général de la centrale de réservation hôtelière Mondiresa, filiale d’Accor, chargée de l’hébergement pour les deux événements. La centrale de réservation commercialise 400 hôtels dont la moitié sous l’enseigne Accor et entend limiter la hausse des prix. Nous mettons nos clients à l’abri des flambées spéculatives, grâce à l’engagement de nos hôteliers de pratiquer des tarifs maîtrisés. Les hausses de prix ne doivent pas excéder 25% a-t-il déclaré à l’AFP. Les prix d’une nuitée d’hôtel se tiendront entre 60 € pour un 2* et 1 000 € pour un palace.

Quelque 350 000 visiteurs étrangers sont attendus dans les principales villes hôtes françaises : Paris, Lyon, Marseille et Toulouse. Comparé avec les fans de football, les supporteurs de rugby dépensent plus et visent un hébergement plutôt dans l’hôtellerie 3 et 4*.

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire