Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

2012, nouvelle année record pour les voyagistes allemands

Les entreprises du secteur ont enregistré un nouveau record de chiffre d'affaires lors du dernier exercice, achevé fin octobre, a annoncé ce jeudi la fédération professionnelle DRV. Elle a prévenu que la croissance en 2013 dépendrait des répercussions de la crise en zone euro.

La France est-elle le nouvel "homme malade de l’Europe", comme le laissent entendre ces derniers jours plusieurs responsables politiques allemands ? Alors que la petite phrase agite les débats des deux côtés du Rhin, les voyagistes allemands viennent de fournir, à leur manière, une raison de plus de donner des leçons d’efficacité économique à la France.

Ils ont en effet enregistré  un nouveau record de chiffre d'affaires lors de l'année touristique 2012 (du 1er novembre 2013 au 31 octobre 2012), selon les chiffres présentés par la fédération du secteur (DRV). Leur activité a progressé de 3,5% à 4,5%, atteignant un montant global d’environ 24,2 milliards d'euros. Une croissance toutefois inférieure à celle enregistrée en 2011.

"L'envie de voyager des Allemands est intacte", s'est réjoui, dans un communiqué, la fédération professionnelle, mettant en avant un "nouveau record" avec environ 40 millions de voyages sur un an.

L'Espagne reste en tête des destinations préférées

Le chiffre d'affaires des agences de voyage est pour sa part attendu en croissance de 3% à 4% d'ici la fin de l'année calendaire, alors qu'il avait affiché plus de 22 milliards d'euros l'an dernier. "Les bureaux d'agences de voyage et les organisateurs de voyages d'affaires pourraient atteindre leur plus gros chiffre d'affaires depuis 2001", ajoute la DRV.

Les destinations préférées des Allemands n'ont guère changé : en été, l'Espagne reste le pays privilégié, suivie de l'Italie et de la Turquie. Malgré le mauvais temps cet été, les Allemands ont aussi choisi de découvrir leur propre pays. Pays en crise, la Grèce les a en revanche moins attirés qu'en 2011.

"Le secteur du tourisme fait front à la crise économique actuelle et reste un moteur pour la conjoncture allemande", a souligné le président de la fédération DRV, Jürgen Büchy, mettant toutefois en garde contre l'application de nouvelles charges financières pour le secteur.

Pour l'année à venir, la fédération compte néanmoins sur une nouvelle croissance "modérée" du marché. Mais "cela dépendra entre autres du développement économique de la zone euro et des répercussions que cela aura sur la croissance de l'Allemagne".

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique