Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

2010, une année sous le signe de la reprise

Selon l’OMT, le tourisme international a repris avec vigueur en 2010 totalisant 935 millions d’arrivées soit un bond de près de 7 % après un recul de 4 % en 2009.

Les années passent et ne se ressemblent pas. Après 2009 considérée par l’OMT (Organisation mondiale du tourisme ) comme l’année la plus durement frappée par la crise économique mondiale, 2010 a été placée sous le signe de la reprise. « Le tourisme international s’est redressé plus vite que prévu des impacts de la crise financière mondiale et de la récession économique de la fin de 2008 et de 2009 », note ainsi l’OMT dans son baromètre annuel. Les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 6,7 % par rapport à 2009 et toutes les régions du monde ont enregistré des taux de croissance positifs. Le chiffre mondial d’arrivées de touristes internationaux s’est situé à 935 millions, soit 58 millions de plus qu’en 2009 et 22 millions de mieux que le pic (913 millions) atteint en 2008 avant la crise. « Si toutes les régions ont déclaré une augmentation des arrivées de touristes internationaux, ce sont les économies émergentes qui ont été les principaux moteurs du redressement », constate néanmoins l’OMT qui met en exergue une reprise à plusieurs vitesses, plus faible dans les économies avancées (+5 %), plus rapide dans les émergentes (+8 %). « Le défi consiste désormais à consolider cette croissance dans les années à venir malgré un environnement économique mondial encore incertain », déclarait il y a quelques mois, avant le déclenchement des printemps arabes, le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. En 2010, l’Asie (+13 %) a été la première région à se redresser et celle où la croissance a été la plus forte. Les arrivées de touristes internationaux y ont atteint le nouveau record de 204 millions, contre 181 millions en 2009. L’Afrique (+6 % à 49 millions), la seule région qui avait déclaré des chiffres positifs en 2009, a poursuivi son expansion grâce à un regain de dynamisme économique et à la tenue d’évènements tels que la Coupe du monde de football en Afrique du Sud. La croissance s’est de nouveau écrite à deux chiffres au Moyen-Orient (+14 % à 60 millions) où pratiquement toutes les destinations ont rebondi d’au moins 10 %. En Europe (+3 % à 471 millions), la reprise a été plus lente que dans d’autres régions en raison de l’interruption du trafic aérien provoquée par l’éruption du volcan et de l’incertitude économique planant sur la zone euro. Néanmoins, le secteur a pris de la vitesse au second semestre et les performances de certains pays ont largement dépassé la moyenne régionale, ce qui n’a toutefois pas suffi à compenser les pertes globales de 2009. Les Amériques enfin (+8 % à 151 millions) se sont ressaisies après le déclin de 2009 provoqué par les épreuves économiques en Amérique du Nord et l’impact de la pandémie de grippe A (H1N1). La croissance a été la plus prononcée (+10 %) en Amérique du Sud.

SRI LANKA, CAP VERT ET JORDANIE AU TOP

Les Français ont accompagné cette reprise du tourisme mondial avec des déplacements à la hausse après un recul de 3,2 % en 2009 selon le baromètre TNS Sofres pour Atout France.

Dans notre tableau des 100 destinations préférées des Français, on constate d’ailleurs que seule une quinzaine de pays ont accusé une baisse l’an dernier, les Baléares à -22,3 % réalisant la plus mauvaise performance de même que l’Irlande et la Roumanie. Pour le reste, le recul est limité à quelques points. Côté progressions, certaines sont en revanche spectaculaires, à l’instar de celle du Sri Lanka, revenu en force sur le marché français de même que le Kenya ou le Liban après les crises politiques qui avaient frappé ces pays. Beau succès aussi pour le Cap Vert, à la faveur d’une programmation à la hausse chez les voyagistes. On note également la très belle performance de la Jordanie que le Printemps arabe a si fortement et injustement touchée cette année. Nos compatriotes ont de même retrouvé, après les conflits sociaux de 2009, le chemin des Antilles françaises, une tendance confirmée en 2011.

Toutes les régions du monde ont enregistré des taux de croissance positifs

%%HORSTEXTE:1%%

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire