Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Vueling s’impose sur le marché français

La compagnie a annoncé 9 nouvelles routes cet été depuis Orly et la province. Son modèle économique lui permet de gagner des parts de marché rapidement.

Vueling est devenu, en quelques années, un acteur majeur du transport aérien. En France, la compagnie devrait afficher près de 3 millions de passagers en 2013, contre 1,6 million en 2010, soit une croissance d'environ 25% par an. Elle devrait également dépasser les 26% de parts de marché entre la France et l'Espagne, loin devant Air France. Et la jeune compagnie espagnole, créée en 2004 par Carlos Muñoz et Lazaro Ross, ne compte pas s'arrêter là.

Début octobre, Vueling a annoncé une hausse de ses capacités de 25% avec neuf nouvelles liaisons pour l'été 2014, dont trois vols au départ d'Orly-Sud (Grande Canarie, Bologne et Minorque), un deuxième vol de Roissy-CDG vers Barcelone et 6 liaisons au départ de la Province : de Rennes et de Marseille vers Palma de Majorque, de Lyon et de Nantes vers Séville et de Bastia vers Barcelone. Elle vise également une expansion européenne. « Nous prévoyons une croissance globale de 15 à 20% par an ces trois prochaines années. Mais la progression sur le marché intérieur espagnol est limitée et nos possibilités de développement sont davantage en France et dans le reste de l'Europe, comme l'Allemagne. Nous réalisons 35 à 40% de croissance par an sur ce pays », précise Julio Rodriguez, directeur commercial et marketing de Vueling. La compagnie, qui opère 70 appareils, va pouvoir assurer son développement grâce à la commande géante de sa maison mère, IAG, qui va lui dédier 62 Airbus A320.

 

Un modèle mixte

Mais le modèle Vueling ne repose pas uniquement sur le soutien de son actionnaire. Comme l'explique Julio Rodriguez, la compagnie a su adopter les meilleures pratiques des low cost tout en offrant les services des compagnies traditionnelles. Coté low cost, Vueling affiche des coûts de personnel parmi les plus bas d'Europe, utilise ses avions au maximum, affiche une bonne ponctualité, des niveaux de vente en ligne élevés et des recettes importantes avec les services additionnels. Résultat, la compagnie affiche un coût au siège/kilomètre offert de 4,14 centimes d'euros, légèrement inférieur à celui d'easyJet, pour une marge opérationnelle de 25%.

Mais c'est sur le service que Vueling fait la différence. La compagnie, qui vient d'annoncer la mise en place du wifi à bord pour 2014, propose déjà un accès aux salons et au programme de fidélité Oneworld, des procédures d'embarquement prioritaire, des journaux gratuits sur certaines routes ou encore des tarifs flexibles… Des atouts pour séduire la clientèle affaires, qui représente déjà 29% de ses passagers en France et 40% sur tout son réseau, mais aussi une clientèle loisirs attirée par les possibilités de correspondances via son hub de Barcelone.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique