Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyageurs du Monde ouvre les cordons de la Bourse

Le groupe tente sa chance à la Bourse de Paris. Objectif : financer le développement de son réseau d’agences, de ses ventes sur Internet et de ses hébergements exclusifs de charme.

Dans le sillage d’Easyvoyage.com, Voyageurs du Monde (VDM) a l’intention d’entrer en Bourse, sur le marché Alternext. L’introduction, qui devrait intervenir bientôt (sous réserve de l’obtention du visa de l’Autorité des marchés financiers), se fera par une augmentation de capital d’environ 9 ME. A l’issue de l’opération, la direction conservera le contrôle. Via la structure Avantage qu’elle détient à 100 %, sa participation dans VDM devrait passer de 68 % à environ 60 %.

En mettant un pied en Bourse, le groupe veut se donner les moyens de financer ses projets. Trois axes de développement sont annoncés. VDM compte d’abord améliorer son réseau de distribution. Nous souhaitons passer d’ici cinq ans d’une dizaine à une vingtaine d’agences à l’enseigne Cité des Voyageurs. Elles revendent nos marques Voyageurs du Monde et Terres d’Aventure. Et nous voulons créer un réseau d’une dizaine de points de vente pour Comptoir des Voyages et Nomade Aventure, explique Jean-François Rial, PDG. L’entreprise veut aussi développer ses ventes sur Internet, qui représentent de 20 % à 30 % de l’activité. Enfin, VDM a l’ambition d’élargir son éventail d’hébergements exclusifs de charme (quatre campements Nomade, deux riads à Marrakech, une pousada au Brésil, le bateau Steam Ship Sudan mais aussi, dès l’automne, une dahabia sur le Nil…). Chaque structure représente un investissement de 2 à 5 M E, précise Jean-François Rial.

Avec de tels projets, le groupe espère poursuivre une croissance déjà solide. Le chiffre d’affaires a encore gagné 27 % l’an dernier, à 172,2 ME (16 % à périmètre constant, hors rachat de Nomade). Le résultat net consolidé 2005 (part du groupe) a atteint 3,1 ME(+26,3 %). Malgré le 11 Septembre et les différentes crises, VDM est dans le vert depuis 10 ans. Son modèle économique, le voyage individuel sur mesure ou d’aventure vendu en direct, semble éprouvé. De quoi séduire les investisseurs, même si la Bourse connaît actuellement des soubresauts.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique