Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Vente de Fram : le calendrier s’accélère

Mercredi 9 septembre, un Comité d'entreprise extraordinaire aura lieu au siège toulousain du TO, lequel fera un point d'étape sur le processus d'ouverture du capital en cours.

"Un point sur l'entreprise". L'ordre du jour du CE extraordinaire convoqué le 9 septembre, et auquel sont conviés tous les représentants des salariés de Fram, n'est pas plus explicite. "On ne commente pas l'agenda de l'entreprise", précise un porte-parole du groupe, confirmant néanmoins la tenue de cette réunion extraordinaire révélée ce matin par le quotidien Les Echos.

Devoir d'information

Elle est organisée "logiquement" dans un but légal d'information. Il n'y a donc, a priori, pas à attendre de révélations sur l'issue des discussions en cours. "Il n'y aura aucune annonce", prévient une source proche du dossier et aucun commentaire sur les choix des actionnaires à venir entre les deux offres en lice, à savoir celle du groupe chinois HNA associé au réseau Selectour Afat comme l'a confirmé Dominique Beljanski, présidente de Selectour Afat, à nos confrères du Quotidien du tourisme, et celle du groupe Karavel-Promovacances.

Les salariés de Fram ont d'ailleurs reçu vendredi soir un courrier de la direction en ce sens, indiquant sobrement "l’existence de marques d’intérêt, notamment d’un investisseur de long terme", ainsi que "sa volonté de mener à bien le processus d’ouverture du capital". Les Echos, qui révèlent l'existence de ce courrier, précisent par ailleurs que "les syndicats auraient menacé d’exercer leur droit d’alerte faute d’information de la direction".

Audit à venir

La réunion de mercredi promet donc d'être animée, même si aucun des représentants du personnel n' a souhaité, pour l'instant, s'exprimer. "Mais il est normal qu'ils demandent des explications surtout quand sont évoqués dans plusieurs articles des projets d'audit de l'entreprise", note un observateur.

Les Echos mentionnent ainsi que "HNA paraît prêt à engager dès cette semaine un audit d’acquisition sur la base d’une toute récente situation financière de Fram au 30 juin, validée par les commissaires aux comptes". De son côté, Dominique Beljanski indique "vouloir faire un audit complet", tout en assurant vouloir "garder le maximum des compétences de la maison Fram".

Si l'option chinoise semble la mieux engagée avec, à la clé une enveloppe de 40 M€ dont 10M€ reviendraient aux actionnaires, le Comité interministériel de restructuration Industrielle (CIRI), qui a fait le point sur le dossier le 2 septembre avec les protagonistes ou leurs représentants, se serait toutefois montré sceptique quant au projet industriel de HNA, indiquent les Echos.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique