Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Vacances d’été : les deux Charentes offrent 100 euros pour un séjour

Les deux Charentes subventionnent les vacances de deux nuitées au minimum. Une belle initiative, pour stimuler le déclic d’achat.

Consommez deux nuits, un restaurant, une visite en Charente ou Charente-Maritime, et recevez un chèque de 100 euros après votre séjour : c’est l’engagement pris par ces deux départements, pour soutenir la relance du tourisme cet été.

Leur plan de soutien d’un million d’euros prendra la forme de 10 000 bons d’une valeur nominale de 100 euros « destinés aux vacanciers français et internationaux », a annoncé mardi Charentes Tourisme. « Le dispositif permettra à 10 000 foyers de bénéficier de cet appui pour un séjour dans les Charentes entre le 1er juillet et le 1er novembre 2020 », ajoute l’agence de développement économique et touristique commune aux deux départements.

Remboursement sur factures

Après avoir choisi une destination « Infiniment Charentes » (accessible la seconde quinzaine du mois de juin), « il faudra au minimum avoir séjourné deux nuits, avoir mangé dans un restaurant traditionnel et découvert une activité de loisirs ou un site de visites » pour obtenir un remboursement, précise Charentes Tourisme. Le remboursement interviendra sur envoi des factures, au retour de vacances. « Les bons seront répartis sur l’ensemble du territoire (charentais) afin d’éviter une consommation trop importante sur le littoral », où se situent notamment les très touristiques îles de Ré et d’Oléron.

L’opération est financée par les deux départements à hauteur de 650 000 euros (Charente-Maritime) et 350 000 euros (Charente). Charentes Tourisme espère que cette action injectera « entre 3 et 15 millions d’euros » dans l’économie locale.

A lire aussiÉDITO. Comment aider les Français (et les étrangers) à réserver leurs vacances en France ?

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique