Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une note de 450 millions à 2,5 milliards d’euros pour le tourisme européen

 
Les pertes liées au chaos provoqué par les cendres volcaniques irlandaises pourraient se situer dans une fourchette de 1,5 à 2,5 milliards d’euros pour l’industrie touristique européenne, a estimé hier la Commission de Bruxelles, qui travaille encore sur l’évaluation. Des chiffres ont été envoyés par différentes parties prenantes, nous devons les analyser avec soin, a noté hier le commissaire européen aux Transports, Siim Kallas, en soulignant qu’ils étaient très très préliminaires. Sa porte-parole, Helen Kearns, a précisé que les chiffres examinés incluaient les pertes des compagnies aériennes, des aéroports, des services de navigation aérienne, mais aussi des voyagistes.
L’Ectaa, l’Association des TO et des agences de voyages européens, estime quant à elle que le coût généré par la crise pour les producteurs et distributeurs devrait être supérieur à 450 millions d’euros. Un chiffre qui ne prend en compte ni les dépenses engendrées par la mise en place de cellules de crise, ni la perte de chiffre d’affaires due aux annulations et reports de voyages.