Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une crise sans précédent dans l’aérien

Pire, ce chiffre pourrait être revu à la hausse, faute d’une fin rapide de l’épidémie de pneumopathie atypique. «Globalement, nous constatons que l’industrie du transport aérien subit la plus terrible crise de toute son histoire», a ajouté le porte-parole de l’IATA (Association internationale pour le transport aérien). 

Selon les scientifiques, le SRAS est la première épidémie mondiale qui se répand par le biais du voyage aérien. Les dirigeants de l’aviation soutiennent au contraire que les risques de contamination au cours d’un vol sont minimes.

L’impact de l’épidémie sur le secteur devrait maintenant être beaucoup plus important que celui des attentats du 11 septembre, de la crise financière asiatique commencée et de la guerre en Irak, estime l’association. 

La trésorerie des compagnies aériennes souffrait déjà. L’ensemble des membres de l’IATA ont perdu 12,5 milliards d’euros l’an dernier. Dans la foulée des attentats du 11 septembre, le secteur avait accusé une perte estimée à 17,5 milliards d’euros en 2001.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire