Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une association d’hôteliers dénonce le fiasco du nouveau classement

Le nouveau classement hôtelier, qui fera référence à partir du 23 juillet, concerne à peine un hôtel sur quatre à un mois de la date butoir, preuve d'un "fiasco" de ce dispositif, selon le Comité de modernisation de l'hôtellerie.

Pour cette association présidée par Mark Watkins, qui critique ouvertement le nouveau classement depuis sa mise en place, les nouvelles étoiles "restent un franc insuccès auprès des hôteliers". Au 15 juin, 5.014 hôtels étaient classés selon ces nouvelles normes contre 20.000 qui arboraient les anciennes.

Pour le Comité, ce désintérêt "prévu et annoncé" des hôteliers vient d'un sentiment de trop-plein de nouvelles règlementations et réformes, qui nécessitent "des investissements improductifs".

La réticence des hôteliers s'expliquerait aussi par un système d'étoiles digne d'une "usine à gaz", avec des "contraintes administratives intense et injustifiées", des critères très interprétables, mais aussi le désintérêt exprimé par les clients.

Selon une étude du cabinet Coach Omnium, également dirigé par Mark Watkins et publiée en mai, seuls 18% des clients disent encore tenir compte des étoiles, contre 64% en 2009. Et 52% des voyageurs pensent que les étoiles ne sont pas fiables. Les avis voyageurs qui pleuvent sur Internet ont changé la méthode d'appréciation des lieux de séjour.

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire