Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Uber : les données de 57 millions d’utilisateurs piratées

Le nouveau PDG d'Uber a révélé mardi que les données de 57 millions d'utilisateurs à travers le monde, dont celles de 600 000 chauffeurs, ont été piratées fin 2016.

Noms de clients, adresses électroniques, numéros de téléphones mobiles, noms et numéro de permis de conduire des chauffeurs : dans un communiqué, le PDG d’Uber, Dara Khosrowshahi, a révélé que la société de VTC a été victime d’un piratage de données à grande échelle à la fin de l’année 2016.

En revanche, le dirigeant, nommé fin août suite à la démission du fondateur d’Uber, Travis Kalanick, a assuré que l’historique des trajets, les numéros de cartes bleues et de cartes bancaires ainsi que les numéros de sécurité sociale et les dates de naissances des utilisateurs n’avaient pas été piratés.

L'ancien PDG d'Uber averti ?

Nommé à la tête d'Uber fin août, Dara Khosrowshahi a souligné qu'il a été informé "récemment" de cet incident. "Rien de cela n'aurait dû arriver, et je ne trouverai aucune excuse", a-t-il ajouté. Selon lui, deux individus ne faisant pas partie de l'entreprise seraient responsables de ce piratage. Ils ont pénétré dans un "cloud" utilisé par l'entreprise et ont téléchargé ces informations.

Uber aurait versé 100 000 dollars aux hackers afin qu'ils ne divulguent pas l'existence de cet incident et détruisent les informations collectées, selon une source proche du dossier. "Nous avons également mis en place des mesures de sécurité pour restreindre l'accès et renforcer les contrôles des comptes de notre base de données", a déclaré Dara Khosrowshahi.

Dara Khosrowshahi a souligné qu'il s'était interrogé sur le fait que l'information n'ait été relayée qu'un an après les faits. Il estime en outre que l'entreprise a failli en n'informant pas immédiatement les victimes du piratage et les autorités. L'ancien patron controversé, Travis Kalanick, aurait été averti du piratage, selon une source proche du dossier.

L’information de ce piratage ne devrait pas lisser l’image d’Uber, qui fait face à une vague de polémiques depuis plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique