Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

TripAdvisor : des revenus hôteliers qui se tassent

Le hibou digital a publié des résultats financiers 2016 en-dessous des attentes de Wall Street.

L'américain TripAdvisor affiche un chiffre d’affaires global quasi stable (-1%), à 1,48 milliard de dollars. Les hôtels génèrent la grande majorité de l’activité, soit 1,26 milliard de dollars, un montant qui diminue toutefois de 6% en glissement annuel.

Le "non-hôtel" progresse de 27%

Les autres produits, désignés comme les segments "non-hotels" dans le bilan financier 2016, drainent 229 millions, en progression de 27%.

"Nous avons déployé la réservation instantanée hôtelière, et renforcé notre position dans les attractions, les restaurants et les locations de vacances", a commenté dans un communiqué Steve Kaufer, PDG-cofondateur de TripAdvisor. "Nous nous concentrons désormais sur la promotion de TripAdvisor comme porte d’entrée idéale afin de rechercher des tarifs et de réserver". Le bilan 2016 semble justement montrer un déficit de notoriété en la matière.

Une rentabilité en recul

Toujours en 2016, la rentabilité de TripAdvisor s’est érodée : les bénéfices nets (en normes comptables GAAP) ont atteint 120 millions de dollars, contre 239 millions de dollars en 2015.

Le groupe aux 390 millions de visiteurs uniques par mois pendant le pic estival, qui s’est séparé du géant Expedia en 2011, n’est plus un site d’avis, loin s'en faut. La plate-forme développe depuis quelques mois la réservation directe d'hébergements, devenant ainsi un concurrent frontal de Booking (Priceline) et d’Expedia.

Ses activités se diversifient également, comme en témoigne son récent investissement dans EatWith, une plate-forme proposant des expériences culinaires de social dining.