Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Toujours pas d’éclaircie en vue

Les ventes de forfaits ont dévissé pour la quatrième année consécutive en 2013, sans amélioration à espérer en 2014.

L’exercice 2012-2013 a encore mis les TO à rude épreuve avec des ventes de forfaits qui ont dévissé, entre le 1er novembre et le 31 octobre, de 8,2 %. Le nombre de clients est même passé sous la barre symbolique des 4 millions, selon le baromètre annuel du Seto (Syndicat des entreprises du tour-operating). Le volume d’affaires s’est également rétracté l’année dernière, à 3 930 M E (-6 %) mais une partie de ce manque à gagner a été mieux maîtrisée puisque le forfait moyen s’est redressé à 981 E (+2,4 %), gage d’une rentabilité améliorée. L’activité long-courrier, en recul de 13,4 % en pax (-7,6 % en volume d’affaires), a affiché la baisse la plus spectaculaire quand le moyen-courrier (61 % des ventes annuelles de forfaits) a régressé de -6 %, et la France de -9,2 %. Pour les destinations proches, la plus belle performance de l’année est revenue à la Sardaigne qui a bondi de 46 %, et engrangé 30 534 pax supplémentaires. En long-courrier, le Top Ten des destinations a fait grise mine, avec seulement deux pays en positif : le Mexique à +3 % et le Sénégal à +1 %. L’Île Maurice à -18 %, la Thaïlande à -23 % et les Maldives à -15 % ont accusé un net retrait, quand les États-Unis (-2 %) ont juste sauvé leur année. L’exercice 2014, qui se termine le 31 octobre prochain, ne devrait pas renouer avec la croissance. Quant au rebond espéré, enfin, pour 2015, il fait de plus en plus effet de mirage surtout avec l’aggravation des tensions internationales et l’appel à la vigilance du Quai d’Orsay.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique