Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

TO et réseaux se donnent rendez-vous au Ditex

La cinquième édition du salon quitte Saint-Tropez pour rejoindre la ville d’Avignon, les 27 et 28 mars 2009.

C’est avec regret que Jean-François Alexandre, le directeur et fondateur du salon, abandonne Saint-Tropez. Trop difficile d’accès pour une majorité des participants, le Ditex prendra finalement ses quartiers pour la prochaine édition à Avignon.

une ville centrale et bien desservie

« Marseille, Nice et Cannes tombaient sous le sens, mais ce sont de trop grandes villes de congrès, et du coup le salon serait passé inaperçu », explique-t-il. Pour « capter » les professionnels du sud de la France, il fallait donc une ville centrale et surtout bien desservie. Avignon semble donc répondre à ces critères : à une heure de TGV de Lyon et seulement un peu plus de Toulouse, Perpignan ou encore Grenoble, la ville se trouve également à 2 h 40 de la capitale, ce qui permet aux parisiens de faire l’aller-retour dans la journée. Bien qu’hésitant au début, ce choix semble en fin de compte faire déjà des heureux. « Pour la première fois, nous recevons des inscriptions spontanées », se réjouit Jean-François Alexandre, qui note également un intérêt croissant de la part des réseaux. « Afat fait son retour au Ditex et Alpilles Voyages organisera un séminaire avec ses adhérents sur le salon », souligne-t-il. Pas question, en revanche, de proposer des conférences, qui représentent une « perte de temps » selon le directeur. Le salon a, en effet, une vocation BtoB (pour Boss to Boss) et s’adresse donc en premier lieu aux dirigeants. Le Ditex espère accueillir 1 500 visiteurs à Avignon contre un millier à Saint-Tropez. L’objectif est porté à 80 exposants (composés en grande majorité de TO), contre 60 en mars dernier.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique