Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Thalys : la perte de 80% de l’activité entraîne un vaste plan d’économies

Thalys prévoit un plan d’économies de 100 millions d’euros, indique la direction. La compagnie ferroviaire va perdre 80% de son activité.

La compagnie ferroviaire va perdre « plusieurs dizaines de millions d’euros », 80% de ses passagers ayant disparu à cause de la crise sanitaire. Thalys va mettre en œuvre un vaste plan d’économies, a annoncé son directeur général Bertrand Gosselin.

« Nous réalisons 80% d’activité en moins par rapport à l’année dernière. Nous n’avons donc que 20% de trafic sur nos lignes », a expliqué le dirigeant, mercredi, au magazine spécialisé Ville, Rail & Transports. « En 2020, nous perdrons plus de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires par rapport à l’an dernier » où la compagnie franco-belge avait atteint le record de 550 millions, a-t-il estimé.

« Les pertes se monteront à plusieurs dizaines de millions d’euros », a poursuivi le dirigeant. « Nous avions prévu de revenir en positif l’année prochaine. Mais désormais c’est un point d’interrogation » avec le rebond de l’épidémie. En conséquence, « nous sommes en train de mettre en œuvre un plan d’économies de 100  millions d’euros dans tous les domaines » avec l’abandon de certains projets et « une cure d’amaigrissement pour tous nos budgets de fonctionnement », a indiqué le patron de Thalys.

40% de l’offre Thalys

« Nous n’avons pas voulu lancer un plan de licenciements, mais nous avons recouru au chômage partiel (toujours en cours) et nous avons gelé une soixantaine de postes en arrêtant les recrutements et en jouant sur les non-remplacements », a-t-il ajouté. Thalys emploie un peu plus de 600 personnes, selon un porte-parole. L’entreprise assure actuellement 40% de ses trains, « et c’est ce qui est prévu jusqu’à la fin de l’année », voire en 2021, a noté Bertrand Gosselin.

« 40% d’offre de transport, c’est trop compte tenu de la fréquentation actuelle de nos trains. Mais nous avons décidé de maintenir malgré tout une offre qui permette aux voyageurs de se déplacer : il faut leur proposer une certaine fréquence et de la souplesse », a-t-il remarqué. La compagnie pensait retrouver 90% de son plan de transport fin 2021. « Mais nous sommes en train de réviser ces scénarios. La baisse que nous connaissons risque de se prolonger. Ce sera plus long que prévu », a averti le directeur.

Filiale à 60% de la SNCF et à 40% de la SNCB (belge), Thalys fait circuler des trains à grande vitesse entre la France, la Belgique, les Pays-Bas et le nord-ouest de l’Allemagne. La SNCF entend la fusionner avec la compagnie transmanche Eurostar, qu’elle contrôle à 55%.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique