Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Queen Mary 2 : le procès en appel s’est ouvert

 
L’affaire avait été jugée en première instance par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire en février 2008. L’appel avait été interjeté à la fois par le parquet, les deux sociétés mises en cause (les Chantiers de l’Atlantique, constructeurs du navire, et Endel, filiale du groupe Suez, constructeur de la passerelle) ainsi que des parties civiles, familles de victimes. La passerelle, qui reliait le quai au Queen Mary II, en cale sèche aux Chantiers, s’était effondrée le 15 novembre 2003, précipitant dans le vide les 45 personnes qui la traversaient. Huit salariés des Chantiers de l’Atlantique et d’Endel, poursuivis pour homicides et blessures involontaires, avaient été relaxés en première instance, provoquant la colère des parties civiles. L’amende infligée aux deux sociétés par le tribunal correctionnel avait été de 177.500 euros chacune. Elles avaient également été condamnées à verser 9,5 millions d’euros de dommages et intérêts à plus de 100 parties civiles. Le procès est prévu pour durer deux semaines et les parties civiles espèrent un jugement avant l’été.