Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Plein Vent met un pied en Alsace

Plein Vent dirigé par Joost Bourlon (notre photo) vient de finaliser une opération de croissance externe en prenant une participation majoritaire dans Tourivac. Le voyagiste alsacien a rejoint Plein Vent pour constituer un nouvel ensemble présent sur l’a

 
C’est par une opération d’OBO (Owner Buy Out), conduite par Financière Plein Vent et HTI SA (Hochner Travel International), maison mère de Tourivac que le voyagiste alsacien vient de rejoindre Plein Vent pour constituer un nouvel ensemble présent sur l’arc est de la France. Le montant de la transaction n’est pas révélé. 
Avec cette opération de croissance externe, Plein Vent poursuit sa belle trajectoire. L’an dernier, presque jour pour jour, le TO niçois annonçait son rachat par une société de capital-investissement Ciclad, laquelle s’octroyait 72% des parts tandis que Joost Bourlon, Pdg de Plein Vent, Carole Pellicer, directrice générale déléguée et Alain Born Pdg de Happy Travel (l’ancien holding propriétaire du TO) se partageaient à titre personnel les 28% restants. 
C’est cette nouvelle holding, baptisée Financière Plein Vent, qui vient de prendre une participation majoritaire (66%) dans le capital du TO alsacien Tourivac, dirigé par Claude Hochner. « Le choix de nous associer avec Ciclad l’an dernier avait été fait dans la perspective d’opérations de  croissance externe à venir », explique Joost Bourlon. « Avec Tourivac, nous allons constituer un nouvel ensemble présent sur l’arc est de la France ». Le rapprochement des deux voyagistes régionaux, qui partagent des stratégies de développement et des cultures d’entreprise très proches, s’inscrit dans une logique de complémentarité parfaite : destinations communes (Tunisie, Espagne, Canada, USA), aéroports de départs différents (Marseille, Lyon, Nice, Clermont Ferrand pour Plein Vent, Mulhouse, Strasbourg, Metz/Nancy pour Tourivac), même cible de clientèle (entrée-moyen de gamme) et même politique d’engagements aériens et terrestres. « En unissant nos forces, nous allons gagner en puissance d’achat et développer nos synergies en promouvant des produits en commun ». 
Pour le grand public et les agences, l’opération est transparente puisque chacun conserve sa marque, son organisation locale et ses équipes. Claude Hochner reste aux commandes de Tourivac « vendu au juste prix, celui où les deux parties sont satisfaites ». 
Ensemble, Plein Vent et Tourivac qui pèsent 130 000 clients pour un chiffre d’affaires de 61,1M€ comptent bien améliorer encore leur rentabilité et développer de nouveaux axes « émergeants » (à l’image de la Croatie et de la Bulgarie qui ont si bien réussi à Plein Vent). 
Le TO niçois a réalisé l’an dernier, pour l’exercice clos le 31 octobre, un chiffre d’affaires sur 12 mois  de 48,9 millions d’euros en progression de 22%, avec un résultat net de 1,225 millions d’euros et fait voyager 110 000 clients.  De son côté, Tourivac affiche un chiffre d’affaires de 12,2 millions d’euros avec un résultat net de 397 000 euros et 20 000 clients. 
Plein Vent est déjà actionnaire à hauteur de 27,5% de la compagnie aérienne Air Méditerranée, de 26% du TO lyonnais Aerosun, de 30% de l’agence marseillaise Comitour et de 40% du réceptif tunisien Concept Voyages.