Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pierre et Vacances pousse les ventes directes

Le groupe a présenté des résultats annuels en hausse, portés notamment par la progression des ventes sur Internet.

 

« Dans le contexte actuel, Pierre & Vacances résiste bien ». Son PDG et fondateur, Gérard Brémond, a démontré une fois de plus, hier, la pertinence du modèle du groupe lors de la présentation des résultats annuels. En hausse de 1,9 %, le chiffre d’affaires s’élève à 1 451,3 millions d’euros. Le CA touristique s’établit à 1 148 millions d’euros, en croissance de 0.4 % hors incidence des grèves aux Antilles. Le prix de ventes a pour sa part progressé de 4.1 %. « Les tarifs ont été soutenus par la progression des ventes directes et la bonne tenue des hautes saisons », indique Gérard Brémond. Le groupe n’a donc pas pratiqué de promotions à tout va malgré la montée en puissance des ventes de dernière minute. Il compte poursuivre sa stratégie de développement sur Internet, dont les ventes représentent déjà 48 % du CA pour P&V et 90 % pour Center Parcs. « Les ventes indirectes coûtent 50 à 100 % plus cher en coût de distribution », précise Sven Boinet, le numéro 2 du groupe depuis le 16 novembre. Par conséquent, les ventes en agences ont-elles encore un avenir chez P&V ? « Les agences entrent dans le cadre de la stratégie de renforcement des partenariats », répond Gérard Brémond. Plus largement, le groupe veut accroitre sa collaboration avec les agences en ligne et « rêve » même d’un partenariat avec certaines compagnies low cost.

 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique