Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Outremer : de nouvelles mesures de soutien à l’économie

Le gouvernement a publié vendredi dernier au Journal officiel un arrêté élargissant à toutes les entreprises de Guadeloupe l’accord signé sur l’île le 26 février, qui avait conduit à l’arrêt de la grève générale. 40 000 salariés supplémentaires devraient donc bénéficier des dispositions mises en place, qui prévoient, par le biais de divers mécanismes, d’augmenter de 200 euros par mois, durant les trois prochaines années, le revenu des salariés guadeloupéens touchant moins d’un 1,4 smic mensuel. Seul l’article prévoyant une « augmentation générale des salaires au terme des trois ans de l’accord » n’a pas été étendu.

Parallèlement, l’Assemblée nationale a adopté, jeudi dernier, le projet de loi de développement économique des outre-mer, qui avait déjà été examiné par le Sénat et dont plusieurs mesures devraient soutenir l’activité touristique. La disposition permettant aux étrangers de se marier dans les collectivités d’outremer, notamment en Polynésie et en Nouvelle-Calédonie, même s’ils restent sur place moins d’un mois, « est sans doute une mesure qui peut sauver le tourisme en Polynésie », a déclaré le secrétaire d’Etat à l’outre-mer, Yves Jégo, qui espère par ce biais une hausse de 10% du tourisme dans l’archipel dès cette année. L’article portant sur l’aide à la rénovation des hôtels à Mayotte, Saint-Martin et Saint-Pierre et Miquelon a également été adopté. L’aide, créée jusqu’au 31 décembre 2017, pourra atteindre 7500 euros par chambre, dans la limite de 100 chambres par établissement, mais ne concerne pas les gîtes ruraux.