Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Destination Oman : trois nouveaux clubs pour l’hiver

Le nombre de clubs francophones double à Oman. Un nombre croissant de TO parie sur la destination et son pouvoir d’attraction auprès des familles.

Oman accueillera trois nouveaux clubs francophones à partir du mois de novembre. Font ainsi leur arrivée le Bravo Club Salalah (Juweira Boutique Hotel) – le deuxième de la marque à Oman – le Framissima (Crowne Plaza Salalah) et le ÔClub (Kairaba Mirbat Resort). Trois nouvelles adresses qui viennent donc s’ajouter au  Lookea Sultana Massanah, au Bravo Club Sifawy et au Kappa Club Oman Fanar, ouverts en 2018. Autant de nouveautés qui confirment l’attractivité de la destination sur le marché français : après avoir déjà enregistré en 2018 une hausse de 21%, avec 60 000 voyageurs en provenance de l’Hexagone, 2019 s’annonce tout aussi bonne, également en hausse de 21% sur le premier semestre. “Oman, les gens connaissent, maintenant, souligne Rania Khodr, la directrice de l’Office de tourisme d’Oman pour la France, même si c’est encore le secret le mieux gardé d’Orient !”. L’offre, en tout cas, se développe sur la destination. “A l’heure actuelle, plus de 200 partenaires proposent Oman, avec des produits très variés, sur toutes les gammes et tous les segments, explique Leslie Rigal, chargée de promotion à l’OT. Les produits de niche, comme le golf ou l’équitation, se développent également, constate-t-elle. Surtout, l’ensemble du pays est désormais chez les TO, Salalah devient un incontournable, leur production ne se limite pas seulement au nord du pays.” Bémol toutefois, il n’existe pas encore de vols directs pour Salalah ; il faut passer par Mascate. 

Le Mice monte aussi en puissance

Le développement de l’offre se traduit en tout cas dans les chiffres : “Le Seto note une augmentation des départs via les voyagistes de +16% sur janvier-juin 2019 par rapport la même période en 2018”, rapporte l’Office de tourisme. Côté MICE, la destination monte aussi en puissance. En 2018, 15 groupes MICE ont choisi Oman. Sur 2019, 34 groupes sont déjà confirmés, soit une augmentation de 50%. Pour convaincre, les pros de l’événementiel français, la secrétaire d’Etat au Tourisme, Maitha Al Mahrouqi et l’équipe du Oman Convention Bureau seront à Paris au mois d’octobre. Un élément parmi d’autres de la stratégie de séduction de la destination. “Nous essayons d’organiser au moins un événement par an avec les pros français du tourisme, détaille Rania Khodr. Cette année, les Entreprises du Voyage région Est feront leur congrès à Oman, en octobre. Nous allons aussi accueillir pour la semaine prochaine 22 membres du réseau Femmes du Tourisme, en partenariat avec Asia et Oman Air. C’est la première fois que l’association organise un voyage hors de France”, se félicite Rania Kodhr. Pas d’IFTM en revanche. “Oman fait très peu de salons. Mais nous serons présents dans les allées !”, lance-t-elle. Un workshop sera également organisé à Paris quelques mois plus tard, L’événement permettra aux professionnels de rencontrer l’OT et les acteurs du tourisme omanais : réceptifs et compagnies aériennes, ainsi que des formations loisirs et MICE sur la destination. Il aura lieu le 10 mars 2020.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique