Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Nouvelle-Calédonie : un bateau touristique attaqué au large d’Ouvéa

Un bateau touristique a été attaqué en Nouvelle-Calédonie, par des hommes armés de fusils et de sabres, sans faire de blessés graves.

L’information a été révélée par les médias locaux. Dans un communiqué, le procureur de la République, Alexis Bouroz, précise que l’incident s’est produit lundi après-midi à proximité de l’île Beautemps Beaupré, un atoll corallien au nord-ouest d’Ouvéa. Deux touristes australiens et trois accompagnateurs étaient venus y observer les fonds sous-marins avec une embarcation depuis un yacht de luxe, le Masteka 2, qui mouillait plus au large. « C’est alors qu’un bateau provenant d’Ouvéa est venu à leur rencontre avec 7 à 8 personnes à son bord dont certains manifestement armés de fusils et de sabres d’abattis », a indiqué le procureur.

Autorisation demandée au préalable

Les assaillants ont tiré des coups de feu en l’air, dans le pare-brise et un pare-battage du bateau, avant de monter à bord. Le navire a ensuite été pillé tandis qu’un de ses moteurs et des équipements électroniques ont été détruits. Les touristes australiens et leurs guides ont été sommés de quitter les lieux.

Selon l’organisateur de l’excursion, une demande avait été faite dans les règles auprès des autorités traditionnelles kanak de la région pour se rendre sur cet atoll, réserve tribale inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et théâtre de tensions fréquentes. Dans un communiqué, Nouvelle-Calédonie Tourisme regrette que « la seule annonce d’un incident grave impliquant des touristes provoque des effets désastreux sur l’image et la notoriété d’une destination touristique ».

Le yachting de luxe, un produit à fort potentiel

« Les touristes concernés étaient en séjour sur un yacht de luxe, un produit au fort potentiel qui correspond parfaitement à nos spécificités et au souhait des populations locales de développer un tourisme à haute contribution, respectueux de l’environnement, de ses habitants et ses traditions loin d’un tourisme de masse », ajoute l’organisme officiel de promotion touristique de la Nouvelle-Calédonie.

L’auteur principal des faits aurait été identifié tandis qu’une enquête a été ouverte pour violences aggravées, vols avec violences et dégradations par moyen dangereux pour les personnes. Le procureur de la République appelle cependant à la « plus grande prudence » dans l’analyse de cette affaire, l’ensemble des protagonistes n’ayant pas encore été entendus. En 2017, la Nouvelle-Calédonie a accueilli 121 000 touristes.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique