Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

MiHotel : une levée de 2,8 millions d’euros et (beaucoup) de projets

Le spécialiste des suites hauts de gammes connectées MiHotel renforce ses capacités ses financières pour accélérer son développement.

Nouveau tournant pour MiHotel, qui a déjà multiplié les projets ces derniers mois. Le spécialiste des suites haut de gamme connectées vient d’effectuer un tour de table dont le processus a été piloté par le conseil AMI Capital, qui a permis de réunir 2,8 millions d’euros auprès de 2S Partners et d’un pool d’investisseurs privés.

Cette somme viendra alimenter notamment les développements futurs de l’entreprise. MiHotel travaille en effet sur des investissements technologiques, avec le déploiement d’une application propriétaire qui sera proposée aux clients au deuxième semestre 2018 et permettra notamment de piloter toute la domotique et d’accéder à un panel de services de conciergerie. Mais l’entreprise a aussi le projet de poursuivre son expansion sur de nouvelles métropoles. Plusieurs dossiers sont en cours d’étude et une implantation à Paris est envisagée pour le premier semestre 2019, annonce ainsi MiHotel, indiquant que l’étranger est également dans le viseur.

Une cinquantaine de suites d’ici 2019

Les choses se sont donc clairement accélérées pendant l’été 2017, comme le souligne MiHotel. La société, qui ne gérait encore que 7 suites au début de l’année 2017, a procédé à une première augmentation de capital de 630 000 euros au printemps 2017 auprès d’investisseurs privés. A l’été 2017, la société a repris l’hôtel particulier Gailleton, à Lyon, ensemble composé de 10 suites, qui a été mis en service en mars 2018 après quelques semaines de travaux. Au cours de l’automne 2017, l’équipe MiHotel s’est positionnée sur l’acquisition du fonds de commerce de la Tour Rose. Les travaux de rénovation de cette adresse emblématique doivent débuter dans le courant du mois de septembre. A terme, quatorze chambres y seront exploitées. La levée de fonds qui vient d’être effectuée servira également à soutenir ces projets.

Le parc géré par MiHotel devrait ainsi s’élever à une cinquantaine de suites connectées d’ici au premier trimestre 2019, cinq ans après sa fondation par Nathalie Grynbaum, Stéphanie Marquez. La société n’exclut d’ailleurs pas de procéder à une nouvelle levée de fonds dans les mois qui viennent.