';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Mariage du Prince Harry : un coup de pouce royal pour le tourisme

L’événement devrait générer plus d’un milliard de livres de retombées économiques pour la seule année 2018, dont 300 millions de livres grâce au tourisme.

Le 19 mai, le Prince Harry et l’actrice américaine Meghan Markle se diront « oui ». Si tous les grands de ce monde sont conviés à la noce, des dizaines de milliers de touristes sont attendus avec au moins autant d’impatience. Car le mariage de l’année est aussi un énorme business. D’après une étude du cabinet de consultants Brand Finance, l’événement pourrait rapporter plus d’un milliard de livres (1,14 milliards d’euros) à l’économie du royaume britannique en 2018, dont 300 millions de livres grâce au seul secteur du tourisme.

De quoi conforter les prévisions optimistes de fréquentation de la destination. « Après une année 2017 exceptionnelle pour le tourisme réceptif en Grande-Bretagne, VisitBritain s’attend à une forte croissance pour 2018, annonçait en janvier l’organisme de promotion de la destination. En 2018, le nombre de visiteurs étrangers en Grande-Bretagne devrait dépasser le seuil des 40 millions pour la première fois et atteindre les 41,7 millions » (+4% par rapport à 2017). Les visiteurs étrangers au Royaume-Uni devraient dépenser 26,9 milliards de livres sterling en 2018 (+6%).

Des locations chez l’habitant à plus de 3500 euros

Et il est vrai que, déjà, les chiffres s’envolent. A Windsor, où aura lieu la cérémonie, la police se prépare à l’arrivée de 100 000 personnes. Les habitants ont profité de l’aubaine pour louer leur logement aux touristes et aux équipes de télévision du monde entier. Des particuliers proposaient ainsi leur maison en centre-ville, « idéale pour le mariage royal », pour plus de 3500 euros la nuit. Pour un trois-pièces à 50 secondes du château, comptez 2100 euros la nuit.

En avril 2011, le mariage du prince William et de Kate Middleton avait attiré 350 000 visiteurs étrangers supplémentaires. Avec la baisse de la livre et l’intérêt médiatique pour le mariage de Harry et Meghan, Brand Finance estime que le nombre de touristes « devrait être encore plus élevé » cette fois-ci.

Le Royaume-Uni ne devrait toutefois pas être la seule destination à profiter de cet énorme coup de pub : les futurs mariés viennent en effet d’annoncer qu’ils partiront en Namibie pour leur lune de miel.

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.