Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Maîtriser la douane, pour voyager en toute liberté !

A l’approche des premiers départs en vacances d’été, une piqûre de rappel est toujours nécessaire quant aux informations douanières que doivent connaître vos clients transitant par les aéroports, gares et ports ouverts au trafic international. Revue de dé

Pour tout voyageur transitant par les aéroports, gares et ports ouverts au trafic international, quelques informations essentielles des douanes doivent être rappelées. Au retour de voyages hors de l’Union Européenne, il n’y a ni droit ni taxe à payer si la valeur des marchandises importées n’excède pas 175 euros (90 € si le voyageur à moins de 15 ans). Certaines marchandises sont toutefois soumises à des seuils quantitatifs (comme les cigarettes, limitées à 200, 1 litre d’alcool tirant à plus de 22°…). Au-delà de 175 €, il faut déclarer les objets à la douane et payer les droits et taxes correspondants.

Au retour d’un voyage à l’intérieur de l’Union Européenne, il n’y a pas de formalités douanières pour les marchandises réservées à un usage personnel, dès lors que l’achat n’a pas un caractère commercial. Des franchises spéciales s’appliquent néanmoins au transport de cigarettes achetées à l’intérieur de l’UE, en particulier dans les nouveaux Etats membres. Bien se renseigner avant le départ.

Drogues, contrefaçons (ce délit peut être puni d’une peine de prison), armes, animaux et végétaux protégés, médicaments… sont interdits ou soumis à des formalités.

Enfin, depuis le 15 juin 2007, l’obligation déclarative de capitaux passe de 7 600 € à 10 000 €. Ainsi, toute personne détenant des espèces, titres ou valeurs d’un montant supérieur ou égal à 10 000 € doit les déclarer à la douane.

Pour tout renseignement : www.douane.gouv.fr (rubrique Particuliers/Voyageurs la douane vous informe).

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire