Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Look Voyages retrouve le sourire

Fort de son repositionnement, le tour-opérateur profite de la reprise économique et devrait combler la moitié de ses pertes cette année.

Look Voyages retrouve doucement le moral. Après un exercice 2003 lourdement déficitaire (17,3 ME de pertes), le TO semble renouer avec la croissance. Les ventes sont en hausse de 5 % pour le premier trimestre et surtout, les prises de commandes pour l’été affichent une progression de 26 % par rapport à l’année dernière. La Tunisie (+100 %) et l’ensemble du Bassin méditerranéen tirent la reprise. De quoi conforter Jean-Marc Batta, DG, qui a repris les rênes du voyagiste il y a tout juste un an en pleine tourmente. Notre repositionnement prix, notamment avec la création de la gamme Lookéko et le réajustement des Lookéa, porte ses fruits. La clientèle a retrouvé le Look malin qu’elle appréciait. Nous rattrapons donc le retard pris en 2003. L’année dernière, le chiffre d’affaires avait affiché un recul de 19,5 %, à 235 ME.

Virage vers le tour-operating

Reste une déception. L’activité vols secs est à la traîne, en baisse de 50 %. Nous avons déjà recentré nos risques charter sur quelques destinations à fort volume. Mais les Antilles et le Sénégal, deux axes majeurs, souffrent beaucoup. Du coup, le développement du tour-operating est plus que jamais une priorité. A terme, la vente de forfaits devrait représenter 70 % du chiffre d’affaires, quand elle ne générait que 51 % de l’activité en 2003. Ce virage sera encore plus marqué l’hiver prochain, annonce Jean-Marc Batta, avec une programmation qui va s’étoffer et de nouvelles gammes de produits.

Transat apporte 7 millions d’euros dans la caisse

Soutenu par son actionnaire canadien Transat, Look (déjà recapitalisé à hauteur de 10 ME l’an dernier) bénéficiera également d’un nouvel apport d’argent frais ce printemps, d’un montant de 7 ME. La preuve que Transat croit en l’avenir de Look et que nous aurons les moyens de nos ambitions. Jean-Marc Batta espère réduire de moitié les pertes dès cette année, avec un chiffre d’affaires avoisinant les 210 ME, et table sur un retour à l’équilibre en octobre 2005.

Côté distribution, le TO affiche la même sérénité. Il poursuit sa politique de labellisation selon le calendrier, avec la volonté de mieux s’implanter à Paris, Lyon et dans l’Ouest. Une centaine de points de vente (dont 63 agences du réseau maison Club Voyages) seront à ses couleurs fin 2004, et 150 à terme. Ces agences enseignes doivent réaliser 40 % (60 % pour Club Voyages) de leur activité avec Look et Vacances Air Transat, l’autre TO français du groupe Transat.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique