Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Look Voyages part à la reconquête des agences

Look Voyages, recapitalisé par son actionnaire québécois et réorganisé avec une nouvelle équipe dirigeante, table sur un retour à l’équilibre pour l’exercice 2005-2006.

Look Voyages entame une nouvelle page de son histoire avec une équipe dirigeante recomposée. Olivier Kervella (ex-Anyway) a succédé à Jean-Marc Batta à la direction générale du TO il y a un mois. Philippe Sangouard, actuellement DG du groupe Pauli, le rejoindra début janvier au poste de directeur commercial.
Recapitalisé par son actionnaire canadien, le groupe Transat, à hauteur de 35 millions d’euros, Look est remis en selle financièrement. Le TO annonce encore des pertes pour l’exercice 2003-2004 clos le 31 octobre dernier (à hauteur de 14M€) pour un chiffre d’affaires de de 175M€ mais notre situation est saine grâce au soutien de notre maison mère, insiste Olivier Kervella. Le TO qui achève son second plan social en deux ans (86 salariés sont concernés) aborde donc l’exercice 2004-2005 redimentionné et avec un nouveau positionnement. Look Voyages abandonne en effet le vol sec pour se concentrer exclusivement sur la vente de forfaits. Les Lookéas restent les produits phares du TO. Look Voyages en programmera un par destination l’été prochain. Quinze seront au sommaire de la brochure été (avec une ouverture en Grèce notammment) auxquels s’ajoutera la Bulgarie. Le TO continuera à décliner ses gammes Lookéko et Look Must.
Nous voulons redevenir le TO malin, avec un très bon rapport qualité prix, explique Olivier Kervella qui compte appuyer son redéploiement en priorité sur les agences de voyages. Un site B to B très dynamique sera inauguré en janvier et l’animation commerciale renforcée.
Look Voyages table sur un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros en 2004-2005 avec un nouveau déficit (inférieur toutefois à 10 M€). En revanche, l’exercice 2005-2006 devrait marquer le retour à l’équilibre.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique