Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Liste noire aérienne : les agences paieront 7500 euros en cas de défaut d’information

L’Assemblée nationale a voté hier une loi obligeant les agences de voyage à informer les clients qui veulent voler sur une compagnie figurant sur la liste noire, sous peine d’amende.

Pour une fois l’Assemblée nationale à voté comme un seul homme, tous bords confondus, pour condamner financièrement les agences de voyage au cas où elles n’informeraient pas leurs clients qui achètent un billet d’avion d’une compagnie figurant sur la liste noire de l’UE. La proposition de loi, présentée par Odile Saugues (PS) et votée à l’unanimité, prévoit une amende de 7 500 euros en cas de défaut d’information. L’amende est doublée en cas de récidive. "Cela décourage les montages", s’est félicitée Odile Saugues après le vote. Le texte prévoit en outre que le professionnel doit informer le passager "des solutions de transport de remplacement". Il faut désormais que le projet passe devant le Sénat pour être définitivement adopté. Ce texte vise à lutter contre la pratique des "vols de bout de ligne", notamment à l’occasion de voyages dépassant les frontières de l’UE. Mais les TO craignent de ne plus pouvoir proposer certaines destinations dans ces conditions.