Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les USA autorisent les tablettes au décollage, l’UE y réfléchit

La décision de la Federal Aviation Administration s’appliquera aux avions des compagnies américaines à partir de la fin de l’année.

"Je suis heureux d'annoncer que les compagnies aériennes peuvent en toute sécurité étendre pour les passagers l'usage des appareils électroniques portables durant toutes les phases du vol", a déclaré le patron de la Federal Aviation Administration (FAA) Michael Huerta, le 31 octobre dernier.

Tablettes, consoles de jeux ou liseuses

La décision s’appliquera aux compagnies américaines, qu’elles voyagent aux Etats-Unis ou dans d’autres pays, et ce à partir de la fin de l’année. Les passagers, en 2014, pourront donc utiliser leurs tablettes, consoles de jeux ou liseuses pendant les phases de décollage ou d’atterrissage.

"Le comité d'experts a déterminé que la plupart des avions commerciaux pouvaient tolérer des interférences radio provenant d'appareils électroniques portables", a explique jouté M. Huerta. De fait, des hôtesses et stewards sont déjà équipés de terminaux numériques utilisés en vol, et aucun incident n’a été recensé suite à des utilisations lors des phases de décollage ou d’atterrissage.

Un assouplissement similaire en Europe ?

La décision devrait logiquement ouvrir la voie à un assouplissement similaire en Europe. "Il est clair qu'il est nécessaire de faire évoluer les règles en vigueur et leurs conditions d'application", a indiqué un porte-parole de l'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA). "Nous allons continuer à analyser les recommandations faites à la FAA par le comité d'élaboration de la réglementation de l'aviation et nous allons prendre en compte le processus de consultation réglementaire en Europe avant d'annoncer une position sur cette question", a-t-il ajouté.

Cette mesure ne concernera pas les téléphones portables, qui continueront d'être interdits pour des communications durant les vols. Les passagers pourront toutefois rester connectés grâce les réseaux wifi installés à l'intérieur des avions et utiliser leurs périphériques Bluetooth.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique