Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les salons thématiques renouvellent leurs clientèles

Ces événements autour d’une thématique comme la gastronomie ou la plongée, avec un visitorat plus qualifié, séduisent les professionnels du tourisme.

Plongée, bien-être, gastronomie, nature, seniors… Les professionnels du tourisme multiplient leur présence sur les salons thématiques, qui s’en donnent à coeur joie pour se multiplier en cette saison. « Le MAP, cela nous prend trop de temps et d’argent. Les gens ne viennent que pour prendre des brochures, ils ne sont pas intéressés par la randonnée » explique Christian Leroy, co-fondateur de Tirawa, spécialiste du trekking. Un argument repris par nombre d’opérateurs, en particulier les petits spécialistes. Les organisateurs de salons thématiques mettent donc en avant de meilleurs retours sur investissement avec un visitorat qualifié et renouvelé.

« Il y a un public qui vient spécifiquement pour le tourisme à notre salon », souligne Hervé Sauzay, directeur du Salon des seniors qui a pu l’identifier en distinguant 11 villages différents, dont un sur les voyages. « Les seniors trouvent des produits qui s’adressent à eux. Mais l’espace voyage profite également des visiteurs venus d’autres villages » ajoute-t-il. Le salon Festivitas, qui associe la gastronomie et l’oenologie au tourisme, fonctionne sur le même principe. Les visiteurs, attirés par une des deux thématiques, passent également d’un côté du salon comme de l’autre.

DES OBJECTIFS DIFFÉRENTS

Mais les exposants nuancent ces bénéfices. Mesurer l’impact de ces événements reste complexe. Chaque professionnel à des objectifs différents et qui peuvent se combiner : vendre un produit, lancer une nouvelle offre, prospecter, se montrer… « Il est vrai que, pour le même prix, une action sur le web peut apporter plus de contacts que les salons. Mais, dans une stratégie, il faut prendre en compte tous les canaux. Nous nous devons d’être sur Les Thermalies ou au Salon des seniors. On ne peut laisser notre coeur de cible à la concurrence et perdre des ventes » explique Nicolas Durochat, directeur de l’office du tourisme d’Aix-Les Bains. « Face à la concurrence d’Internet, nous avons essayé de faire un salon très convivial avec beaucoup d’animations, comme les cookshows » avance Daniel Fechting, responsable de la partie voyages du salon Festivitas.

« On voit toujours les mêmes visages. Il n’y a pas de renouvellement, peu de jeunes par exemple, remarque Christian Leroy. Les salons spécialisés voyages de nature et randonnée devraient s’inspirer du Grand bivouac, qui a une clientèle très large grâce un vrai festival et des animations autour de l’aventure ». « Tous les ans nous accueillons de nouveaux visiteurs. Le visitorat est clairement plus qualifié que sur les salons généralistes » estime en revanche Karelle Geyer, commissaire général adjoint du salon Les Thermalies.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique