Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les contrôleurs SNCF poussés au « zèle »

Le Parisien révèle une note de service sur les objectifs des contrôleurs : un minimum de quatre PV par jour dont 41% du montant est encaissé directement.

Les contrôleurs de la SNCF doivent réaliser un minimum de quatre affaires et de 50 euros par jour, 41% du montant des PV devant être encaissé directement. C’est ce qu’indique une note de service distribuée au sein d’un Etablissement commercial train (ECT) parisien, révèle Le Parisien. D’après le quotidien, des tableaux d’« employés du mois » sont affichés dans les locaux de la SNCF, où figurent le nombre de PV et les primes de chaque agent. Un agent interrogé explique : « certains ne se privent pas pour faire du zèle », « dès qu’un contrevenant peut régler sur place, on lui met la pression ». Conséquence, une certaine tension dans les rames, y compris pour les contrôleurs. « Beaucoup craquent. Le pourcentage de contrôleurs demandant à se mettre à mi-temps ou en temps partiel atteint des records » explique un autre agent.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique