Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Wind Song coulé au large de Moorea

Le paquebot à voiles a été envoyé par 3 000 mètres de profondeur.

Le site Internet de Windstar Cruises n’en touche pas un seul mot. La compagnie de croisières américaine a pourtant perdu dans la nuit du 22 au 23 janvier dernier le Wind Song, l’un de ses quatre paquebots à voiles de luxe, coulé par 3 000 mètres de fond au large de Moorea, au point 149°18′ sud. Windstar, filiale du groupe Carnival, n’avait en effet pas voulu entreprendre de travaux de restauration sur le Wind Song suite à l’incendie qui avait ravagé sa salle des machines le 1er décembre 2002.

D’autres solutions furent un temps envisagées comme transformer le bateau en hôtel-restaurant dans le port de Papeete voire, en cas de sabordage, en épave pour plongeurs. Cette immersion à suscité la colère des écologistes polynésiens du parti Heiura-Les Verts qui avaient porté l’affaire devant le tribunal administratif et obtenus par jugement un sursis à exécution de l’opération.

Le Wind Song avait été construit en 1986 sur les anciens chantiers navals du Havre qui s’étaient fait une spécialité de ce type de bateaux à voiles avec la série des Wind Star, Wind Spirit, Club Med 1 (rebaptisé Windsurf lorsqu’il fut racheté par Windstar) et Club Med 2.

Deux jours avant cet évènement, le Wind Star est arrivé en toute discrétion à Papeete pour prendre la relève du Wind Song.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique