Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le train le plus haut du monde s’élancera bientôt vers le Tibet

Le 1er juillet, s’élancera le premier train reliant la Chine au Tibet, sur la voie ferrée la plus haute du monde. Pékin sera ainsi à deux jours de Lhassa (4 561 km).

Au cours des dernières semaines, des milliers d’ouvriers ont mis la touche finale à la voie ferrée la plus haute du monde, pour qu’elle soit prête à une date hautement symbolique : le 1er juillet, soit le jour où le Parti communiste chinois au pouvoir fêtera ses 85 ans. Lancés dans les années 1950, les travaux avaient été suspendus après l’achèvement du tronçon entre Xining et Golmud. Ils ont été relancés en 2001. A partir du mois prochain, il sera donc possible de relier en deux jours Pékin à Lhassa (4 561 km), avec des wagons pressurisés, avec des médecins, des infirmières, ainsi que de masques à oxygène pour les passagers. Ce projet phare du développement de l’ouest du pays pour Pékin représente un symbole supplémentaire de la colonisation chinoise pour les Tibétains en exil. Voilà qui devrait changer les conditions de voyage des randonneurs venus de France et d’ailleurs dans le monde… Les autorités régionales s’attendent, d’ici 2010, à un doublement des touristes sur le Toit du Monde. Selon les agences de voyages locales, le public s’est empressé d’acheter les premiers billets (à partir de 46 dollars) pour ce trajet qui traverse des paysages à couper le souffle, à plus de 4 000 mètres d’altitude (avec une portion à 5 072 m). Beaucoup d’écologistes s’inquiètent des conséquences de la construction de la voie ferrée.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique