Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le prix du pétrole inquiète Iata

L’augmentation du cours du pétrole provoque l’inquiétude de l’association des compagnies aériennes sur la pérennité de la reprise.

La reprise du trafic est toujours au rendez-vous, mais le prix du baril pourrait bien la remettre en question s’il ne baisse pas, estime Iata, l’association internationale des compagnies aériennes. Hier, elle a annoncé une progression du trafic passagers au mois de janvier de 8,2 % par rapport à janvier 2010 et de 2,6 % par rapport à décembre dernier. Les compagnies européennes parient toujours sur une reprise du trafic avec une augmentation de capacité 8,8 % pour une croissance de trafic de 7,9 %, tandis que les transporteurs américains ont augmenté leur capacité en janvier de 10 %, avec un trafic à + 8,7%. Mais malgré ces bons résultats, Iata tire la sonnette d’alarme, à cause de l’augmentation continue du cours du pétrole, aujourd’hui supérieur à 100 $, notamment depuis les troubles en Afrique du Nord : "Pour chaque dollar d’augmentation supplémentaire, l’industrie aérienne doit supporter 1,6 Md$ (1,15 Md€) de coûts additionnels. Avec une prévision de chiffre d’affaires de 598 Md$ (432 Md€) et de 9,1 Md$ (6,5 Md€) de profits, et une marge bénéficiaire de 1,5%, le challenge s’annonce difficile même avec un trafic en hausse", assure Giovanni Bisignani, le directeur général de Iata.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique