Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le premier Comité de filière Tourisme en France est né

Suite au quatrième Conseil Interministériel du Tourisme qui se tenait ce vendredi 17 mai 2019, la députée Frédérique Lardet a été chargée de créer le premier Comité de filière Tourisme en France.

C’est aujourd’hui que se tenait le quatrième Conseil Interministériel du Tourisme. Une réunion qui a débouché sur la création du premier Comité de filière Tourisme en France. Crée par Frédérique Lardet, la députée de la deuxième circonscription de Haute-Savoie, il aura pour but de mettre en place un espace d’échanges et de productions conjointes par les différents acteurs et branches du secteur tourisme.

Concrètement, ce Comité de filière Tourisme (CFT) aura pour mission de formaliser un cadre d’échanges entre les branches, les OPCO du secteur et de « répondre aux enjeux de montée en gamme et de pourvoir les 15 000 emplois supplémentaires par an qui pourraient être créés dans ces métiers d’ici 2022 ». Les acteurs du secteur devront déterminer les priorités dans un contrat de filière pluriannuel.

L’élue aura le soutien opérationnel de M. Charles-Louis Molgo, pour une installation par le Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian, et le Secrétaire d’Etat, Jean-Baptiste Lemoyne, d’ici la fin du mois de juillet 2019.

La santé au travail ciblée

L’annonce de la création du CFT s’accompagne également d’autres mesures opérationnelles. Entre autres, la création d’un contrat entre l’Etat et une douzaine de branches du secteur du tourisme, qui mobilisera près de 1,35 million d’euros, pour construire des outils et accompagner les entreprises dans leur transformation RH et leur qualité de vie au travail. Il est aussi question de travailler sur des engagements des professionnels de la branche de l’hôtellerie-restauration, qui visent à améliorer la santé et qualité de vie au travail, faire progresser la rémunération globale du travail et améliorer l’attractivité des métiers.

La formation a été au cœur des discussions du Comité. Le gouvernement souhaite la sécurisation et l’enrichissement des parcours des salariés du secteur, grâce à des groupements d’employeurs et des outils mis à disposition des entreprises.

Autre promesse gouvernemental, des actions à venir de la Conférence des Formations d’Excellence au Tourisme (CFET) sur l’adaptation des formations autour d’un tronc commun de pré requis intégrant : les langues étrangères, « l’accueil », la relation client,  la sécurité et développement durable, le rapprochement des formations avec les besoins exprimés par le système éducatif et les professionnels, notamment via les Campus des Métiers et Qualifications et leur mise en réseau.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique