Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Pérou part à l’assaut du marché français

La destination multiplie les initiatives pour attirer un nombre croissant de touristes en provenance de l’Hexagone, son deuxième marché.

L’Office du tourisme du Pérou donnait hier le coup d’envoi de son opération Pérou à la Carte, une campagne de promotion célébrant la gastronomie péruvienne, organisée pour la première fois en France et en Europe. Pour l’occasion, la destination a noué un ensemble de partenariats avec dix restaurants de cuisine péruvienne à Paris, mais aussi 20 tour-opérateurs et deux compagnies aériennes. Du 17 au 25 novembre, les voyageurs pourront ainsi bénéficier de prix réduits pour acheter leurs billets d’avion et organiser leur vacances au Pérou.

« Il n’y a pas que le Machu Picchu au Pérou ! »

“Ce que nous voulons, c’est mettre en avant notre gastronomie, car on sait que c’est un critère de choix d’une destination très important aux yeux des touristes français, explique Marisol Velasquez, Responsable des Alliances Stratégiques de Promperu. Et le Pérou vient d’être réélu meilleure destination pour sa gastronomie aux World Travel Awards pour la 7e année consécutive, souligne-t-elle. Mais nous voulons aussi montrer que l’offre du Pérou est plus variée qu’on ne l’imagine. Si le sud du pays est bien connu, il faut savoir que le nord a aussi beaucoup d’atouts, qu’il est désormais plus facile de découvrir grâce au développement de l’aérien. Il n’y a pas que le Machu Picchu au Pérou !”

+8% sur le marché français

Des arguments qui séduisent, apparemment. De Janvier à Avril 2018, 1 542 055 visiteurs se sont rendus au Pérou, un chiffre en augmentation de 22% par rapport à 2017. Sur le seul marché français, le taux d’arrivées a augmenté de 8%. Ils ont été 27 353 à visiter le pays des Incas sur la même période, contre 25 316 l’année précédente. « Ce que nous voulons, c’est développer à la fois le nombre de visiteurs mais aussi augmenter le panier moyen, indique Marisol Velasquez. Les touristes français sont ceux qui dépensent le plus au Pérou. Ils se divisent principalement en deux profils : les millennials, et les senior. »

En mai dernier, PromPerú a lancé une plate-forme de e-learning à l’attention des agents de voyages. Une fois complété, l’e-learning propose un challenge de vente mensuel pour tenter de remporter 200€. Enfin, le meilleur PeruAgent pourra espérer gagner une place pour le prochain eductour, au pays des Incas, en 2019.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique