Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le G4 ne répond plus

Les départs d’Amex et d’Afat Voyages, conjugués à la passivité de Manor et de Thomas Cook, ont transformé le GIE en coquille vide.

Six mois après, la rupture est consommée. American Express Voyages d’Affaires et Afat Voyages ont officiellement quitté le GIE le 1er novembre. Seuls Manor et Thomas Cook restent à bord, suite au départ annoncé fin avril des deux autres membres. Le site Internet du G4 est resté figé dans le temps et rappelle toujours « les complémentarités manifestes » entre les quatre membres. Depuis octobre 2009 et l’annonce de la fusion Selectour-Afat, les relations s’étaient tendues sur fond de conflit avec Thomas Cook. Six ans après sa création, en juillet 2004, le G4 Voyages n’a plus aucun moyen mutualisé, chacun ayant retiré progressivement ses apports de la structure. Hébergée sur le plateau d’Amex, à Paris, Quatuor, la salle de marchés mutualisée du G4 créée en juin 2005, n’existe plus. Composée de neuf personnes, ses fonctions d’assistance sur les tarifs négociés et complexes, de comparaison et de vérification tarifaire étaient partagées par les réseaux. Le seul membre permanent et responsable des partenariats fournisseurs du GIE, Lionel Horem, est devenu secrétaire général d’Avexia Voyages. Quant à la base tarifaire mutualisée, baptisée Sky 1 000 et propriété de Manor, Afat ne s’en servait plus depuis février 2010. AS Voyages continue aujourd’hui d’utiliser la salle de marchés d’Amex du fait d’un accord bilatéral valable jusqu’au 31 décembre. « Les négociations avec American Express se poursuivent », explique Jean-Pierre Mas, coprésident d’Afat Voyages. Alors qu’un accord-cadre entre les deux réseaux était annoncé fin 2009, le changement de stratégie d’Amex avec la mise en place d’un plan de réduction de postes, de fermetures de sites et d’externalisation de fonctions support, laisse penser que ce n’est pas sa priorité. Une des pistes envisagées est un partenariat entre AS Voyages et Avexia, partenaire d’Amex pour les PME-PMI.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique