Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le bel été de la Côte d’Azur

La destination a présenté, lundi, le bilan de sa saison touristique, avec notamment de bonnes perfomances pour l’aéroport de Nice et l’hôtellerie.

Tous les indicateurs sont au vert pour la Côte d’Azur, à en juger par les chiffres présentés hier. Au global, la destination, qui accueille en moyenne 7 millions de touristes chaque année dont la moitié d’étrangers, table en effet sur une hausse de 3% de sa fréquentation par rapport à l’an passé, sur la période courant d’avril à octobre. L'an dernier, la fréquentation durant les mois de juillet et d'août avait globalement diminué de 2%.

Le mois de juillet 2015 a été particulièrement favorable. L’aéroport de Nice-Côte d’Azur a ainsi atteint des niveaux record en juillet, avec un trafic de 1 425 000 passagers, en hausse de 5,1% par rapport à juillet 2014. "Il n’y a jamais eu autant de passagers à l’aéroport de Nice que cet été", a souligné Eric Ciotti, le président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, lors de cette présentation. Même tendance pour l’hôtellerie, qui a affiché +6% en juillet. "Là aussi, il s’agit d’un des meilleurs mois de juillet de notre histoire récente, quasiment équivalent à un mois d’août", a-t-il ajouté. Avec des taux d’occupation de 80% en juillet et 90% en août, l’hôtellerie 4 et 5 étoiles enregistre elle aussi de belles performances, l’hôtellerie urbaine ayant été particulièrement plébiscitée.

Forte hausse des touristes chinois, recul des Russes

Alors que la demande française se stabilise, le nombre de touristes russes accuse pour sa part une baisse de 20%, un phénomène s’expliquant notamment par la chute du rouble. A l’inverse, le nombre de touristes chinois progresse de 50%. Selon Patrick Vece, responsable de l’Observatoire du tourisme, structure dépendante du CRT de la Côte d’Azur, si leur présence reste marginale, avec 125 000 séjours cette année sur un total de 5,5 millions, les Chinois devraient faire leur entrée d’ici quatre à cinq ans dans le top 10 des nationalités accueillies sur la Riviera. Pour l’heure, la Chine se classe au 13e rang des marchés étrangers, quasiment au niveau des Moyens Orientaux.

Le principal marché étranger reste l’Italie, qui confirme un retour amorcé en 2014 avec une fréquentation en hausse de 10%, devant les Britanniques et les Allemands.

Des dépenses en hausse

Autre bonne nouvelle, la dépense moyenne des visiteurs venant par avion a gagné 11%, grâce notamment au poids croissant des clientèles lointaines. Selon les chiffres fournis par le CRT Côte d’Azur, les Chinois dépensent en moyenne 171 euros par jour, les Américains 130 euros et les Australiens 120 euros, contre 60 euros pour les Français, qui ont majoritairement recours à l’hébergement non marchand sur la destination.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique