';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Syrie n’a plus de pétrole mais a le tourisme !


La Syrie, dont la production et l’exportation de pétrole s’amenuise d’année en année, mise plus que jamais sur le tourisme pour combler le manque à gagner. Son ministre du Tourisme table sur 7 millions de visiteurs internationaux en 2010 (contre 3 millions en 2004), qui devraient rapporter chaque année 5 milliards de dollars (contre 2,2 milliards en 2004, en hausse de 57 %).

Selon le Premier ministre syrien, le pays a lancé en 2005 des projets touristiques d’un montant de 3,2 milliards de dollars, s’ajoutant à ceux de 2004 (3,9 milliards). Parmi les nouveautés, ont ouvert leurs portes l’an dernier un Four Seasons dans la capitale Damas (297 chambres) et un Sheraton à Alep (nord). Par ailleurs, la première pierre du complexe Antrados, dans la ville balnéaire de Tartous, a été posée le 27 avril dernier.
Enfin, à plus long terme, les autorités syriennes envisagent le lancement d’un méga projet au pied du mont Hermon (2 814 m), sur le plateau de Golan, à l’intersection des frontières avec Israël et le Liban. L’investissement serait de 15 milliards de dollars.

Alep devrait également profiter d’un autre méga projet  syro-jordanien composé d’un un hôtel 5*, d’un centre commercial, de salles de cinéma, de 35 restaurants et d’espaces de loisirs, sur 120 000 m2.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire