';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La SNCF annonce par erreur une catastrophe sur son site Internet

 

Grosse frayeur pour les internautes. Une explosion d’origine inconnue s’est produite aujourd’hui vers 8h à bord du TGV 1234, à proximité de Mâcon, a-t-on pu lire pendant quelques dizaines de minutes peu après 11H00 sur le site sncf.com, à la place du portail habituel. Les premières estimations des pompiers feraient état de 102 morts et 380 blessés. Toutes les victimes ont été évacuées vers les hôpitaux de Mâcon. Les secours sont toujours sur place, ainsi qu’une cellule d’urgence médico-psychologique, poursuivait le texte, ajoutant qu’un numéro vert (fictif) était à la disposition des internautes s’inquiétant pour un proche. Cette explosion, si elle avait eu lieu, aurait été l’une des plus graves catastrophes ferroviaires de l’histoire. Il n’y a pas eu d’accident ! On fait souvent des exercices de crise, on simule des crises, et on va jusqu’à l’envoi de messages d’information au public et de communiqués de presse. Il y a eu aujourd’hui une erreur qui fait que ce message s’est retrouvé sur le site sncf.com, a expliqué la porte-parole. Cela aurait dû rester en interne, a-t-elle ajouté, notant d’ailleurs que le TGV 1234 n’existe pas.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire