Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : perquisition dans les locaux d’Air Austral

Les locaux d’Air Austral ont été perquisitionnés jeudi par les gendarmes et les services de l’Autorité de la concurrence.

Une perquisition a été opérée ce jeudi matin dans les locaux d’Air Austral à La Réunion, a révélé aujourd’hui FranceInfo. Une perquisition confirmée, dans la foulée, par la compagnie aérienne. D’après la chaîne d’information, « les enquêteurs de l’Autorité de la concurrence française se sont en effet présentés au siège de la zone aéroportuaire » et ont placé plusieurs bureaux de la direction générale d’Air Austral sous scellés pour les besoins d’une enquête.

Selon une source proche du dossier, appuyés par des gendarmes, les agents de l’Autorité de la concurrence ont saisi des ordinateurs et des documents.

« Cette enquête est en lien avec le dossier de non reconduction par les Autorités Malgaches des droits de trafic temporaires de la compagnie Corsair entre la Réunion et Tananarive en 2018. La procédure de mise sous scellés reste une procédure classique, mais reste une opération quelque peu surprenante et spectaculaire », explique la compagnie dans un communiqué.

21 ans de présence à Madagascar

« Je vous tiendrai informés des résultats qui seront obtenus à l’issue de l’enquête, ce pourquoi je reste totalement confiant. L’intégrité de notre compagnie que je représente fait en effet partie de mes priorités absolue mais aussi de nos valeurs communes », indiquait Marie Joseph Malé, PDG d’Air Austral, dans son message adressé cet après-midi à l’interne.

Rappelons qu’en mars 2018, les autorités malgaches avaient suspendu le vol hebdomadaire qu’opérait Corsair International sur Antananarivo car elles estimaient que la concurrence impactait trop les activités d’Air Madagascar. Pourtant, Corsair avait bien obtenu des droits trafic en 2017 pour effectuer la liaison entre Saint-Denis et Antananarivo. La perte de ses droits de vols entre l’aéroport de Saint Denis-Roland Garros à La Réunion et celui d’Antananarivo-Ivato à Madagascar avait obligé Corsair à arrêter sa rotation entre Paris-Orly et la capitale malgache via La Réunion. Après 21 ans de présence à Madagascar.

Air Austral et Air Madagascar partenaires stratégiques

En avril 2017, Air Austral avait été « officiellement désignée » comme « le partenaire stratégique d’Air Madagascar ». La compagnie réunionnaise avait mis en place un plan de redressement de la compagnie malgache mobilisant 40 millions de dollars. Le renforcement de cette collaboration avait eu lieu un an avant la suppression des droits de trafic de Corsair.

Corsair avait lancé une pétition en ligne, pour dénoncer le monopole aérien d’Air Madagascar, elle avait récolté à l’époque plus de 200 signatures d’internautes en 24 heures.

« A ce stade, ces interventions ne préjugent bien évidemment pas de la culpabilité des entreprises concernées par les pratiques présumées, que seule une instruction au fond permettra le cas échéant d’établir », a indiqué l’Autorité de concurrence dans son communiqué.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique