Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

« La Parisienne » fait courir le tourisme

Le secteur prend part au phénomène de mode parisien. La course de 6 kilomètres a attiré cette année 28 000 participantes venues courir pour la bonne cause : soutenir la recherche sur le cancer du sein. L’occasion aussi de créer du lien entre les salariés et d’accroître la notoriété des marques.

La 16e édition a battu tous les records. Dimanche 9 septembre, 28 000 coureuses s’étaient donné rendez-vous sur le Champ de Mars pour courir les 6 kilomètres de La Parisienne. Un événement sportif et convivial, uniquement réservé aux femmes, et qui a pour objectif de soutenir la recherche sur le cancer du sein. Pour la seconde année consécutive, certaines « filles » du réseau AS Voyages étaient présentes sur la ligne de départ. « À l’origine, c’était un team building en interne pour fédérer les équipes de Toulouse et de Paris. Puis nous nous sommes prises au jeu et avons ouvert la participation aux agences. Cette année, nous étions 31 coureuses au départ », explique Sophie Orivel, directrice de la communication interne, qui voit en cet événement « un moyen de créer des échanges inter-service et un sentiment d’appartenance », qui peut faire défaut dans un réseau volontaire qui compte 4 000 personnes. Le réseau s’est même « offert les services » de deux collaborateurs marathoniens pour les conseiller et les coacher. « Ce n’est pas la performance sportive qui prime mais beaucoup de participantes se sont mises à courir pour faire La Parisienne », poursuit-elle.

UNE COURSE QUI PERMET DE S’AFFICHER

Les « Canadiennes », elles, se sont réunies une fois par mois depuis le mois de mai pour s’entraîner. 30 coureuses représentant 11 TO spécialistes du Canada et 3 destinations partenaires ont également participé à La Parisienne. « Cela permet de se retrouver dans un autre contexte, de prendre le temps de discuter de tout. Le fait d’avoir une tente aux couleurs du Canada dans le village officiel pour accueillir les participantes et leurs supporters avant, pendant et après la course permet aussi de toucher toutes les coureuses », indique Emmanuelle Winter, directrice France – TourismeNouveau-Brunswick.

La directrice de Carrefour Voyages, Isabelle Cordier, faisait, elle aussi, partie de l’équipe du Canada l’an dernier quand elle a couru La Parisienne pour la première fois. « J’ai eu un vrai coup de coeur », avoue-t-elle. « L’ambiance, l’organisation, la cause, tout m’a convaincue ». Elle est revenue cette année accompagnée d’une centaine d’agents de voyages du réseau, qui était devenu entre-temps l’un des partenaires officiels de la course. Au-delà de fédérer ses équipes, elle y a vu aussi le moyen de faire davantage connaître la marque Carrefour Voyages dans la capitale, où elle est encore absente. « Les coureuses de La Parisienne ont une moyenne d’âge de 35 ans, sont des CSP+ et habitent Paris et sa région. Ce sont elles qui achètent les voyages et il nous faut construire une notoriété autour de la marque pour notre plan de déploiement des franchises sur la capitale », explique-t-elle.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique