Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La fin d’un modèle ?

NULL

De la protection des producteurs de contenus contre Google, des libraires indépendants face à Amazon, des données confidentielles sur Facebook jusqu’aux agences de voyages contre les pure-players du web : tout le monde est vent debout pour faire barrage aux marques tentaculaires qui règnent sur l’économie de l’immatériel. Bataille de David contre Goliath ? N’en doutons pas, c’est bien le consommateur qui arbitrera le combat. Celui-là même qui donne son avis sur les sites de curation, qui poste ses vidéos sur Youtube, qui aime ou n’aime pas sur Facebook ou qui rêve de devenir une star des fourneaux à la télé. Le consommateur d’aujourd’hui, devenu consommacteur, préside aux destinées d’une très très petite entreprise, à savoir lui-même. Et il a besoin du web pour lui donner une existence. Pas à une contradiction près, le consommacteur peste sur l’hégémonie inquiétante de Google mais télécharge des applis Androïd, n’aime pas savoir ce que fabrique Apple dans les usines de Foxconn mais se pâme devant l’iPhone 5 et serait prêt à reconnaître que oui, décidément oui, il faut préserver les librairies ou les agences de voyages de quartier pour stimuler l’entrepreneuriat et plus globalement l’économie nationale. Passer en direct avec le producteur, en contournant le plus habilement possible les intermédiaires, devient le sport préféré d’internautes avisés. Cela prend du temps mais c’est plus stimulant, et paraît-il, moins cher. La faute à ces intermédiaires qui dans certaines industries comme dans l’entertainment se seraient gavés sur le dos des consommateurs ? Peut-être, mais aujourd’hui c’est en mode pirate que le consommateur aime avancer, revendiquant jusqu’à la gratuité de services ou de produits. Il va donc vraiment falloir urgemment repenser le conseil, l’expertise et le « plus produit » pour renverser la tendance.

Aujourd’hui c’est en mode pirate que le consommateur aime avancer.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique