Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Île-de-France à la reconquête des touristes

Après une mauvaise année, la région voit les touristes revenir peu à peu. Les visiteurs arrivés par le train sont notamment très courtisés.

Quelque 6,5 MdsE dépensés par les touristes internationaux arrivés par avion en 2009, auxquels s’ajoutent 2,6 MdsE de dépenses réalisées par les Français et les étrangers arrivés par le train : même en forte baisse (- 18,3 % par rapport à 2008), la manne financière apportée par le tourisme reste indispensable à la région Paris Île-de-France. Pour repartir de l’avant, le CRT entend tirer profit des informations fournies par son enquête sur les arrivées par train menée depuis 2008. Elle révèle que les touristes étrangers proviennent essentiellement du Benelux (pour 20 % d’entre eux), de Grande-Bretagne (19 %), d’Allemagne (17 %), de Suisse et des Pays-Bas (13 %). C’est parmi eux que l’on compte le plus grand nombre de repeaters (70 % sont déjà venus, contre 54 % des touristes arrivés par avion), ce qui les rend particulièrement précieux. Qu’ils arrivent par le train ou en avion, le montant des dépenses des visiteurs internationaux reste stable, à 134 E par jour, mais l’allongement de la durée moyenne du séjour (de 4,7 nuits au premier semestre 2009 à 5,1 au premier semestre 2010) fait augmenter le budget moyen par personne (à 680 E contre 634 E en 2009). Les différents indices de satisfaction restent bons, mais l’un d’eux inquiète particulièrement le CRT : l’item restauration recueille 15 % de « peu ou pas du tout satisfait ». Plutôt gênant pour une destination dont la gastronomie est l’un des principaux attraits. Le manque d’événement majeur prévu en 2011 ne devrait pas faciliter l’attractivité de la région capitale. En 2012, le CRT aimerait profiter… des JO de Londres pour faire parler de Paris. Rien n’est encore formalisé, mais Jean-Pierre Blat, le directeur général du CRT, aimerait implanter un lieu d’accueil parisien dans la capitale anglaise pendant la compétition. Les sportifs internationaux pourraient aussi être conviés à faire un tour à Paris entre deux épreuves.